• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne : une convention pour développer l'enseignement en prison

L'académie de Dijon et la direction des services pénitentiaires ont signé jeudi 13 décembre 2012, une convention pour développer l'enseignement en milieu pénitentiaire. Objectif : lutter contre l'illettrisme et favoriser la réinsertion.

Par Catherine Roch

La première convention relative à l'enseignement en milieu pénitentiaire en Bourgogne a été signée jeudi 13 décembre 2012 à Dijon.
Elle vise à mettre l'enseignement au coeur du processus de réinsertion des détenus. Elle doit permettre de renforcer la lutte contre l'illettrisme et d'améliorer la préparation aux diplômes

Les établissements concernés sont : la maison d'arrêt de Dijon, le centre pénitentiaire de Varennes-le-Grand en Saône-et-Loire, la maison d'arrêt d'Auxerre et le centre pénitentiaire de Joux-la-Ville dans l'Yonne, la maison d'arrêt d'Auxerre.

L'unité pédagogique régionale (UPR) aura son siège à la direction inter régionale des services pénitentiaires à Dijon. Elle coordonnera l’activité de 20 unités locales d’enseignement (ULE).
Ces unités devront repérer les détenus en situation d'illettrisme et leur proposer un parcours de formation. Les établissements pénitentiaires devront eux, permettre à ces détenus d'avoir à la fois une activité rémunérée et une activité d'enseignement.
Parmi les moyens spécifiques mis à disposition de cet UPR, un enseignant - qui sera recruté prioritairement parmi les personnels ayant une expérience des publics en difficulté - et des heures spécifiques.

La préparation à des diplômes et la validation des acquis sont des priorités de cette convention.
Pour ne pas pénaliser les détenus récemment écroués ou transférés et pour tenir compte du flux de la population pénale, l'académie s'engage à faciliter les procédures d'inscription aux examens et les conditions de passation de ces examens. Elle organisera deux sessions du Certificat de Formation Générale par an.

Sur le même sujet

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus