Le jeune soupçonné d'avoir lancé une canette sur un conducteur de Ginko sera jugé en juin 2013

Le tag a été bombé sur le mur d'enceinte de l'une des mosquées de Besançon. / © Philippe Arbez
Le tag a été bombé sur le mur d'enceinte de l'une des mosquées de Besançon. / © Philippe Arbez

La nuit dernière, deux jeunes dont un mineur ont été interpellé au centre ville de Besançon, cette nuit, par la police alors qu'ils étaient soupçonnés d'avoir lancé une canette sur un chauffeur du réseau de bus GInko.

Par Isabelle Brunnarius

Auparavant un projectile avait été lancé sur un bus ce qui avait provoqué l'intervention du personnel d'accompagnement de Ginko. C'est à ce moment là, que ces personnes ont été visées par une canette. La police a rapidement interpellé deux jeunes dont un mineur. Ils ont été entendu ce matin et le jeune majeur sera jugé en juin 2013. Il est poursuivi pour violences sans blessures ayant entraîné un arrêt de travail sur des personnes en mission de service public. Aucune charge n'a été retenue pour le mineur. Les deux adolescents ont été remis en liberté aujourd'hui.  

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus