Cet article date de plus de 7 ans

Saint-Vincent tournante 2013 : les crémants de Bourgogne pétillent à Châtillon-sur-Seine

C'est parti ! Voici les premières photos et vidéos de la Saint-Vincent tournante 2013. Pour la première fois, les vins effervescents sont à la une de la grande fête viticole de Bourgogne qui a lieu les samedi 26 et dimanche 27 janvier 2013.


 

Pierre Bonte, le journaliste et écrivain qui faisait partie de l'équipe du Petit Rapporteur, est invité d’honneur de la Saint-Vincent tournante 2013
Pierre Bonte, le journaliste et écrivain qui faisait partie de l'équipe du Petit Rapporteur, est invité d’honneur de la Saint-Vincent tournante 2013
Elle a été intronisée dans la confrérie des Chevaliers du Tastevin
Elle a été intronisée dans la confrérie des Chevaliers du Tastevin




Les premières vidéos de la Saint-Vincent tournante 2013

 

La Saint-Vincent Tournante 2013 comme si vous y étiez !













Fêtez la Saint-Vincent tournante avec France 3 Bourgogne :






Ça repart chaque dernier week-end de janvier

Tous les ans à la fin du mois de janvier, les festivités de la Saint-Vincent tournante animent les villages viticoles bourguignons. Les rues sont entièrement décorées par les habitants avec des fleurs en papier et divers personnages. Comme le veut la tradition, après un casse-croûte, les vignerons défilent avec les bannières des "sociétés de secours mutuel" (avant l'instauration de la Sécurité Sociale, ces regroupements permettaient de s'entraider en cas de difficultés). Lors de cette procession très colorée, chaque société de Saint-Vincent promène la statue de son saint patron. A Châtillon, le défilé des vignerons se déroulera sous la houlette de la société des Échansons du Châtillonnais.

Le programme comprend aussi une cérémonie au monument aux morts, un office religieux et des intronisations par les confréries réunies dans leurs costumes traditionnels. La fête se poursuit par la dégustation des cuvées de la Saint-Vincent tournante pendant tout le week-end. Le public - venu parfois de l'autre bout du monde - se presse pour trinquer dans une ambiance très conviviale pendant deux jours.


Un verre a été créé par le designer Italesse pour la Saint-Vincent tournante 2013
Un verre a été créé par le designer Italesse pour la Saint-Vincent tournante 2013



Une première pour le Châtillonnais

La Saint-Vincent Tournante a été créée en 1938, par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Depuis 75 ans, c'est la première fois que cette grande fête bourguignonne met à l'honneur la "Bourgogne de la bulle".

Le vignoble du Châtillonnais se situe à mi-chemin entre la Champagne et la Côte d'Or. Il s'étend sur 23 communes et 3 vallées (la Laigne, l’Ource et la Seine). Ce terroir produit plus de 20 % du crémant bourguignon : blancs, blanc de blancs, blanc de noirs, rosés et mil¬lésimés. Issu principalement des cépages pinot noir et chardonnay, le crémant est élaboré selon la stricte méthode traditionnelle dictée par l’INAO. Si ces deux cépage règnent en maîtres, d’autres peuvent intervenir dans l’art des assemblages : aligoté, Gamay, Sacy, pinot blanc.

Le public pourra les apprécier dans une flûte spécialement créée pour la Saint-Vincent tournante. Le verre à pied, créé par le designer Italesse, incarne un requin. La partie haute du calice rappelle la nageoire et le fond du verre évoque la dent effilée de l’animal. Le fond profond est conçu spécialement pour une expression idéale du chapelet de bulles. Le crémant, vin de fête par excellence, se déguste à l’apéritif, mais il accompagne aussi à merveille tout un repas.







L’histoire du crémant de Bourgogne

Tout a débuté au 19e siècle quand des viticulteurs bourguignons se sont initiés à la méthode champenoise. Dès 1827, ils vendent jusqu'à un million de bouteilles… Les meilleures tables de la capitale le mettront bientôt à leur carte permettant aux producteurs bourguignons d'écouler quelque 5 millions de bouteilles ! En 1970 un groupement de viticulteurs voit le jour dans l’Auxerrois sous l’impulsion de Michel Esclavy. Ils sont à l’origine d’un savoir-faire rigoureux et d’une technique de vinification de haute qualité. Grâce à leur souci d’excellence, le "Bourgogne Mousseux" obtient, l’Appellation d’Origine Contrôlée "Crémant de Bourgogne" le 17 octobre 1975.

Aujourd’hui, l’appellation crémant de Bourgogne s’étend sur un territoire très étendu, qui va du Chablisien et du Châtillonnais aux portes de Lyon, en passant par les vignobles des Côtes de Nuits, Beaune, Côtes chalonnaise et mâconnaise.
La production moyenne s’élève à 127 000 hectolitres sur les cinq dernières années (2007-2011) et ne cesse de croître. La Saône-et-Loire est le plus gros producteur de crémant de Bourgogne (46%), devant la Côte-d’Or (20%), le Rhône par le Beaujolais (18%) et  l’Yonne (16%). Plus de 17 millions de bouteilles ont été vendues en France et à l’export en 2011.




Les temps forts du week-end

Samedi 26 janvier 2013Dimanche 27 janvier 2013

La Saint-Vincent tournante, un évènement international !

La procession de la Saint-Vincent à Mercurey en 1962
La procession de la Saint-Vincent à Mercurey en 1962 © Confrérie des Chevaliers du Tastevin
Cérémonie d'intronisation à Saint-Romain en 1964
Cérémonie d'intronisation à Saint-Romain en 1964 © Confrérie des Chevaliers du Tastevin
La Saint-Vincent à Vosne-Romanée en 1939
La Saint-Vincent à Vosne-Romanée en 1939
© Confrérie des Chevaliers du Tastevin
© Confrérie des Chevaliers du Tastevin
© Confrérie des Chevaliers du Tastevin
© Confrérie des Chevaliers du Tastevin
© Confrérie des Chevaliers du Tastevin

Le site de la Saint-Vincent Tournante 2013





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
saint-vincent tournante