Bourgogne : la ressource en eau est satisfaisante en ce début de printemps

Les pluies abondantes des dernières semaines d'hiver ont fait monter le niveau des cours d'eau et permis aux nappes phréatiques de se recharger. Une situation inédite depuis dix ans, qui pourrait permettre d'éviter les restrictions estivales.

Par C.R.

L'hiver a été gris - avec un déficit record d'ensoleillement confirmé par Météo France - neigeux, plutôt froid et pluvieux.
Le bilan pluviométrique pour février est légèrement supérieur à la normale. 80 à 90 % des précipitations sont enregistrées sur les dix premiers jours du mois, notamment sur le Morvan.

Les nappes aquifères ont également profité de ces conditions météorologiques, avec des précipitations efficaces en début de mois et plus rares en seconde période.
(source : DREAL Bourgogne, mars 2013)

Reportage : E.Terpereau, D.Rabeisen, C.Frèrebeau
Avec : Denis Thévenin, chef du centre Météo France Bourgogne
           Marc Philippe, responsable de l'unité Hydrologie de la DREAL Bourgogne

DMCloud:50065
nappes phréatiques

          

Sur le même sujet

Les + Lus