Le conseil général de Saône-et-Loire veut combattre la baisse de la démographie médicale et crée 100 emplois d'avenir

Ce vendredi 29 mars 2013 à partir de 9h30, le conseil général de Saône-et-Loire tient son assemblée départementale. Au programme : lutte contre le manque de médecins, l'ouverture de l'Ecole de la 2ème chance à Montceau-les-Mines et les contrats aidés. Décryptage avec Rémi Chaintron, son président.

Par Christophe Tarrisse

Santé, Éducation et emploi seront au programme vendredi prochain de l'assemblée départementale de Saône-et-Loire à Mâcon. Rémi Chaintron, le président PS nous en révèle la teneur.

-Lutte contre le manque de médecin :

27.7% des médecins en Saône-et-Loire ont plus de 60 ans. Le Conseil Général va donc mettre en place un arsenal de mesures pour pallier aux futurs manques avec le lancement de l'opération "installeunmédecin.com". Objectif aidé à l'installation de jeunes praticiens. Des aides financières pour le cabinet médical mais aussi dans l'installation de sa vie quotidienne. Une mission SIM 71 (Soutien Installation de Médecins) sera également lancée.


-Education  :

2 écoles de Saône-et-Loire testent déjà cette année les tablettes tactiles. A la rentrée, 15 autres collèges vont être équipés de ces tablettes à éducation digitale, soit plus de 5000 collégiens vont participer à cette expérimentation. Enfin, l'école de la 2ème chance à Montceau accueillera entre 50 et 80 jeunes à la prochaine rentrée.

-Emploi :
700 contrats aidés seront cofinancés en 2013 par le Conseil Général. 100 emplois avenirs également avec 20 créés par le Conseil Général, 50 par les partenaires associatifs et collectivités et 30 pour des jeunes touchant le RSA.


Rémi Chaintron interviewé par Damien Boutillet et Romy Ho-a-Chuck :
Rémi Chaintron

 

Sur le même sujet

Les + Lus