• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La Cinémathèque de Bourgogne est mise à la rue

La Cinémathèque de Bourgogne, ce sont des milliers de documents : 7 000 copies argentiques, ainsi qu'une bibliothèque ouverte au public
La Cinémathèque de Bourgogne, ce sont des milliers de documents : 7 000 copies argentiques, ainsi qu'une bibliothèque ouverte au public

L'inquiétude règne à la Cinémathèque de Bourgogne. L'association, installée à Dijon, est menacée d'expulsion. Elle lance un appel aux villes de la région qui seraient prêtes à l'accueillir et à la soutenir.

Par B.L.

La Cinémathèque de Bourgogne, ce sont des milliers de documents : 7 000 copies argentiques, ainsi qu'une bibliothèque ouverte au public (films, conférences audio, revues et fonds documentaires).
La cinémathèque organise aussi des projections en partenariat avec de nombreuses associations culturelles régionales. Elle a ainsi eu l'honneur de recevoir des auteurs aussi célèbres qu'André Téchiné, Arnaud Desplechin, Barbet Schroeder, Cédric Anger, Gérard Courant, Dominique Noguez ...

Le problème, c'est que les collections de la cinémathèque sont logées depuis des années dans un local qui appartient au CROUS (Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires). Ce dernier invoque des raisons de sécurité pour récupérer les 180 m² occupés. En effet, le bâtiment - situé au 30 avenue Alain Savary, à Dijon - est un immeuble d'habitation et il n'est pas habilité à servir de lieu de stockage.

"On ne remet pas en cause ce fait, mais le CROUS ne nous propose aucune solution de relogement", déplore Nicholas Petiot, co-président de la Cinémathèque de Bourgogne. "Nous faisons donc appel aujourd'hui aux particuliers, aux entreprises, aux associations, aux collectivités afin de trouver une alternative urgente qui permettrait le sauvetage des collections", explique-t-il.

Reportage : F.Daireaux, J-F.Guilmard, L.Heitmann
 Avec : Philippe Vidal, responsable du centre de ressources AdKaméra
            Dominique Martin, directeur du CROUS Dijon
            Aurélie Brenachot, sécrétaire de l'association AdKaméra

Cinémathèque de Dijon

L'équipe, qui regroupe une dizaine de bénévoles passionnés, en appelle particulièrement à "toutes les villes de la région qui disposeraient de lieux et souhaiteraient soutenir la démarche de préservation entamée depuis maintenant 9 ans par la Cinémathèque de Bourgogne".
L'objectif est de pouvoir continuer à recueillir les collections données par les amoureux du cinéma et à poursuivre un certain nombre d'acquisitions. "Car la mission d'une cinémathèque est de conserver la mémoire cinématographique et audiovisuelle d'une région pour la mettre à la disposition du public", rappelle Nicholas Petiot.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus