La Mission Locale de Beaune s'inquiète pour son avenir

Les salariés de la Mission Locale rurale de l'arrondissement de Beaune craignent le dépôt de bilan de l'association.
Les salariés de la Mission Locale rurale de l'arrondissement de Beaune craignent le dépôt de bilan de l'association.

La Mission Locale beaunoise aide les jeunes de 16 à 25 ans à s'insérer professionnellement et socialement. Une baisse de 25% de son budget met en péril l'activité de la structure.

Par B.L.

Vers un dépôt de bilan

Les salariés de la Mission Locale rurale de l'arrondissement de Beaune se sont retrouvés devant la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi), à Dijon, lundi 27 mai 2013 en fin de matinée.

Ils dénoncent une baisse de leur financement, qui impliquerait le licenciement de 3 salariés au cours des trois prochaines années et peut être même le dépôt de bilan de l'association. Or, cette structure suit environ 2 000 jeunes à Beaune et dans la région environnante, jusqu'au val de Saône. Ceux-ci se retrouveraient alors sans prise en charge personnalisée à proximité de chez eux, et ce alors que les résultats annuels de la Mission locale parlent d'eux-mêmes : 1 000 emplois, 150 signatures de contrats en alternance, 150 stages en entreprise ou encore 300 entrées en formation

La Mission locale de Beaune est d'ailleurs donnée en référence au niveau national pour ce qui concerne le tutorat des apprentis. La proportion des abandons en cours d'apprentissage est passé de 48 à 8% à Beaune.

Une situation ubuesque

Si la réduction de budget était effective rapidement, le premier licenciement devrait intervenir dès cette année et comble d'ironie, la Mission Locale n'aurait pas de quoi financer les indemnités de licenciement, explique les salariés.
Cette situation ubuesque est due à une modification de critères d'attribution de financement aux Missions Locales. Pour Beaune, la décision de sabrer dans les finances a été prise le 26 avril dernier, mais elle est applicable au 1er janvier 2013 sur un budget dejà voté.

2 000 CV de jeunes et 1 CV collectif

Les salariés ont rencontré le responsable du dossier à la DIRECCTE. Ils ont apporté avec eux les CV des 2 000 jeunes qu'ils suivent. Ils ont aussi transmis un CV collectif, qui rassemble les compétences acquises par l'ensemble des salariés de la Mission Locale, au cas où ils seraient eux-mêmes obligés de chercher du travail.

La Mission Locale rurale de Beaune existe depuis 22 ans. Elle bénéficie du soutien financier de 194 communes de l'arrondissement, soit la quasi totalité. Un conseil d’administration de l'association doit avoir lieu vendredi 31mai, avant une assemblée générale prévue mardi 4 juin.

Reportage : T.Pfeiffer, V.Morzadec, L.Feuillebois
 Avec : Nicole Decourcelles et Cécile Parchap, salariées mission locale rurale de Beaune 
           Béatrice Bourgeois et Axel Meersseman, suivis par la mission locale
           Evelyne Guyon, sous-préfète de Beaune

DMCloud:71749
Mission locale de Beaune en difficulté

          

Sur le même sujet

Les + Lus