Bourgogne : comment se déplacer plus efficacement ?

Chenôve-Parc Valmy: la ligne 2 du tram relie le sud et le nord de l'agglomération
Chenôve-Parc Valmy: la ligne 2 du tram relie le sud et le nord de l'agglomération

Entre le prix des carburants qui pèse de plus en plus sur le pouvoir d’achat et la pollution générée, il devient urgent de mettre en place de nouvelles formes de mobilité. La Région Bourgogne ouvre le débat mardi 28 mai 2013.

Par B.L.

Quelles alternatives au tout automobile ?

Comment changer les comportements individuels et collectifs ? Quels moyens utiliser pour réduire nos déplacements superflus ? Bref, comment passer de la voiture individuelle à des véhicules partagés, "décarbonnés", intelligents et aux transports collectifs ? C'est ce dont il sera question toute la journée à l'Hôtel de Région, rue de la Trémouille à Dijon. Citoyens, associations, universitaires, experts, élus et exploitants de transport exposeront leurs points de vue pour réduire les consommations d’énergie et de CO2.

Cette journée s’inscrit dans un double contexte :
  • la continuité de la 1re édition des Assises de la mobilité en Bourgogne qui ont eu lieu en juin 2011 et des Etats généraux du vélo qui se tiennent chaque année dans notre région
  • le débat national sur la transition énergétique.

Le débat sur la transition énergétique

Le débat sur la transition énergétique a été lancé en novembre dernier par François Hollande. L'objectif est de changer le modèle énergétique français et le rendre moins dépendant des énergies fossiles et du nucléaire. Il est vrai que la facture énergétique (pétrole et gaz) s'est élevée en 2012 à 67,8 milliards d'euros et pèse très lourdement dans le déficit commercial de la France.

Individuellement, le montant de la facture énergie augmente aussi, et de plus en plus de ménages sont en situation de précarité énergétique, c'est-à-dire qu'ils consacrent plus de 10% de leurs ressources à ce poste.

La lutte contre le changement climatique impose aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre et donc de réduire l'utilisation des ressources fossiles (pétrole, gaz, charbon). Le débat, qui prendra fin en juin 2013, est entré dans sa dernière ligne droite. Les contributions régionales issues de ces discussions donneront lieu à une synthèse régionale. Celle-ci alimentera le débat national en vue d'un projet de loi à l'automne prochain.

En savoir plus sur la transition énergétique en Bourgogne



Programme

9h30
Accueil par François Patriat, président du conseil régional de Bourgogne

9h45
Introduction générale : "La place des transports et de la mobilité dans le débat sur la transition énergétique". Intervenant : Ludovic Bu, consultant en mobilités durables, co-auteur de Les transports, la planète et le citoyen, Rue de l'échiquier, 2010.

10h15
Table ronde sur "Le changement de comportements en matière de mobilité : une nécessité pour réduire nos consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre ?". Intervenante : Anaïs Rocci, chargée d’études et de recherche chez 6T.
Les émissions de gaz à effet de serre liées au transport de personnes, le coût des énergies utilisées et leur diminution programmée nous obligent à réduire nos déplacements superflus et rechercher de nouvelles formes de mobilité.

11h30
Table ronde sur "Passer du tout véhicule individuel aux transports collectifs et alternatifs dans un territoire contrasté ?". Intervenant : Luis Lemoyne, directeur de l’Institut supérieur de l’automobile et des transports.
Si la voiture est indispensable dans un territoire vaste, rural, peu dense, dont la population vieillit, comment faciliter le passage aux nouveaux services : véhicules partagés, "décarbonnés", intelligents et aux transports collectifs ?

12h45 – 14h15
Visite de l’exposition "La mobilité inspire le design – se déplacer, partager et s’informer en Bourgogne" à l’occasion du lancement de la nouvelle version du système d’information multimodale Mobigo !

14h15
Introduction : Christian Germain, EVAD (Ensemble à vélo dans l’agglomération dijonnaise) et Catherine Hervieu, vice-présidente du Grand Dijon.

14h30
Table ronde sur "Changer notre regard sur le vélo, du sport au transport". Intervenant : Frédéric Héran, maître de conférences en économie à l’université de Lille 1 et chercheur au CLERSE (Centre lillois d'études de recherches sociologiques et économiques) – auteur de La ville morcelée, Economica, 2011.
Le vélo souffre d’un déficit d’image auprès des citoyens et des décideurs – peu pratique, dangereux, pas accessible à tous… - et n’est pas toujours perçu comme un mode de transport à part entière : comment inverser la tendance ?

15h45
Table ronde sur "Quels outils et moyens utiliser pour inclure réellement le vélo dans la palette de services de mobilité ?". Intervenant : Pierre Toulouse, adjoint au coordonnateur interministériel pour le développement de l'usage du vélo.
La réglementation facilite-elle la prise en compte du vélo ? Intégrer le vélo à coût raisonnable, est-ce possible ? Quel impact sur les autres modes et services ?

17h00
Conclusion : Intervenant : Olivier Razemon, journaliste pour Le Monde, auteur du blog "L’interconnexion n’est plus assurée"

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus