• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : mobilisation pour des militants de Greenpeace emprisonnés en Russie

Greenpeace organise une journée de mobilisation pour réclamer la libération des Arctic30 (28 militants et des deux journalistes emprisonnés en Russie).
Greenpeace organise une journée de mobilisation pour réclamer la libération des Arctic30 (28 militants et des deux journalistes emprisonnés en Russie).

Greenpeace organise samedi 5 octobre 2013 une journée de mobilisation et d’action dans le monde entier pour réclamer la libération des Arctic30 : 28 militants et deux journalistes emprisonnés en Russie. A Dijon, le rendez-vous est fixé à 15h30, place de la Libération.

Par B.L.


DMCloud:112903
Dijon : mobilisation pour des militants de Greenpeace emprisonnés en Russie



Des militants de Greenpeace ont été inculpés pour piraterie, après avoir manifesté pacifiquement en mer contre les forages pétroliers en Arctique. Ils ont été placés en détention provisoire pour deux mois. Ils sont inculpés de piraterie et risquent 15 ans de prison ferme.

A Dijon - comme dans 15 autres villes de France -  le public est appelé à témoigner sa solidarité en envoyant des messages à ces militants qui défendent le climat. On peut aussi parapher une pétition - qui a déjà recueilli 800 000 signatures - pour demander leur libération.

"Défendre le climat n’est pas un crime, c’est un impératif. Le nouveau rapport du GIEC l’a une nouvelle fois confirmé. Le seul crime commis par ces citoyens inculpés de piraterie, c’est d’avoir agi en conscience contre les dangers que court la planète face aux dérèglements climatiques", explique Jean François Julliard, directeur général de Greenpeace France. "Les accusations de piraterie sont aussi absurdes qu’infondées. Elles visent à nous intimider et à nous réduire au silence. Nous ne nous laisserons pas faire. Nous appelons à la mobilisation ce samedi 5 octobre à Paris et partout en France. Les "Arctic 30" se sont mobilisés dans notre intérêt à tous. C’est à notre tour de nous mobiliser pour eux."



 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus