• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

A Saint-Sauveur en-Puisaye, un Festival des écrits de femmes

Michèe Perrot, historienne et féministe, invitée du Festival Ecrits de femmes
Michèe Perrot, historienne et féministe, invitée du Festival Ecrits de femmes

L'association des Amis de Colette organisait ce week-end  la deuxième édition de cette manifestation dédiée aux écrits de femmes, journalistes l'an passé, voyageuses cette année. Ce festival rassemble  une quarantaine d'écrivaines et propose une vingtaine d'interventions et tables-rondes.

Par Michel Gillot

Le festival international des écrits de femmes, initiative uniqe en France et en Europe, se tenait ce week-end à Saint-Sauveur-en-Puisaye. C'est l'occasion pour les organisateurs de perpétuer l'oeuvre et la mémoire de l'écrivain née en Puisaye et qui y a vécu jusqu'à ses 18 ans. Future maison d'écrivain ouverte à tous, rencontres Colette, centre d'études Colette, musée Colette... : la société des amis de Colette a en effet tout un projet autour de l'écrivain pour valoriser ce patrimoine culturel.
Historienne, féministe, pionnière de l'histoire des femmes, Michèle Perrot était  l'invitée de marque et la présidente de ce festival international des écrits de femmes.  Pour elle, cette manifestation est un hommage à Colette et à toutes celles qui se sont battues et continuent de se battre pour améliorer la condition féminine…

Colette (1873-1954) aurait sûrement apprécié de ne pas être enfermée dans une dimension purement patrimoniale. Le souhait de Frédéric Maget, président de l'association des Amis de Colette, est donc de faire vivre son oeuvre et d'aborder des domaines extraordinairement divers, à l'image des sujets de ses livres. Il a donc bâti un festival à l'image de l'écrivain, « touche-à-tout » qu'était Colette.

" La principale nouveauté, qui me tient à cœur, explique Frédéric Maget à nos confrères du "Monde", tient au volet pédagogique. L'objectif premier du festival est de faire découvrir ou redécouvrir les femmes qui demeurent encore dans les coulisses de l'histoire littéraire. Cela est frappant dans l'enseignement. Il y a deux ans, lorsque j'enseignais à une classe de seconde nous avons relevé dans les glossaires des manuels scolaires les femmes écrivains citées. Cela aurait été presque risible si ce n'était tragique. Pour chacun des ouvrages, le pourcentage s'élevait à 3 %.
Nous consacrerons une journée au jeune public. Nous leur proposerons un parcours autour de la figure d'Alexandra David-Neel ainsi que différents ateliers afin d'inscrire de grandes voyageuses dans l'imaginaire des enfants. De même, nous allons créer sur notre site une base de données constituée des documents et de séquences pédagogiques à télécharger. Grâce à quoi, les professeurs pourront introduire les écrits de femmes dans leur enseignement puisque les manuels scolaires ne le font pas. A moyen terme, nous complèteront cette base de donné de modules de formation.
Enfin, nous aimerions développer les lectures afin de donner à entendre des textes qu'il est bien difficile souvent de se procurer."


DMCloud:115549
Ecrits de femmes
Un reportage de Baziz Djaouti et Claude Heudes, avec Michèle Perrot, hiostorienne et Frédéric Maget, président de la société des amis de Colette


En juillet 2014, l'association des Amis de Colette lancera "Comme ça vous chante", un festival consacré aux liens entre la musique et les textes car Colette a été très proche de Poulenc, Ravel, de Debussy, Fauré. Dans deux ans, verra le jour un autre festival consacré, cette fois, au goût et aux mots.
Avec ces projets ambitieux pour la maison de Colette et le village de Saint-Sauveur, l'association veut reproduire d'une certaine manière ce qui a été fait dans le Berry autour de Georges Sand, à savoir identifier une région à un auteur.

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus