L'anévrisme de l'aorte abdominale : un mal silencieux à dépister

© Denis Colle
© Denis Colle

En médecine, on l'appelle le tueur silencieux. Car souvent diagnostiqué trop tard, l'anévrisme de l'aorte abdominale, cette artère qui relie le coeur aux organes, est mortel dans 80% des cas...Et c'est peu connu, il tue autant que le cancer du sein ou celui de la prostate.

Par Fabienne Le Moing

Sur le même sujet

Les + Lus