Un automobiliste tué d'une balle perdue : le chasseur est condamné à 18 mois de prison

Le tribunal correctionnel de Dijon a rendu ce jeudi 19 décembre 2013 sa décision concernant le drame de l'A31 en 2011. Un automobiliste avait été mortellement blessé par une balle d’un chasseur. Il est condamné à 18 mois ferme et fait appel.

Le drame s’était déroulé  sur l’autoroute A 31 en janvier 2011 à hauteur de Chorey-les Beaune . Un automobiliste, Françis Collet (42 ans), avait été mortellement blessé par une balle d’un chasseur. Le conducteur d’un fourgon, originaire du Nord, avait reçu une balle de carabine en pleine tête alors qu’il ramenait un groupe de musiciens depuis Marseille. Les cinq passagers circulaient sur l’A 31 dans une zone boisée à hauteur de Ladoix-Serrigny (Côte-d'Or), les quatre autres passagers en étaient sorti indemnes. 

Les gendarmes, qui ont immédiatement pensé à un accident de chasse, avaient rapidement découvert que deux chasses étaient en cours dans la forêt proche des lieux de l'accident. Les soupçons se sont portés sur Michel M, un chasseur de 64 ans très expérimenté.

Le chasseur avait comparu en novembre dernier devant le tribunal correctionnel de Dijon, plaidant un "ricochet, un malheureux hasard". Le procureur avait requis une peine de deux ans d'emprisonnement. Ce matin, le tribunal a rendu sa décision. Le chasseur est condamné à 18 mois de prison, 5000 euros d'amende, un retrait de permis de chasse de 5 ans. Il a décidé de faire appel.

Enfin, le chasseur a été condamné à 55 000 de provisions (dommages et intérêts) soit 25 000 pour la compagne de la victime et 15 000 à chacun de se fils. Une audience le 12 mars statuera plus précisément sur ce dossier.


Il y a un peu plus de vingt ans, Annie Azard mourrait à hauteur de Gilly-les-Citeaux dans des circonstances similaires. Le tireur avait été condamné à un an de prison avec sursis.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter