Revue de tweets politique : la campagne est lancée...et premiers accidents de parcours à Besançon et Belfort

Après des semaines de vacances bien calmes, les esprits s'échauffent sur twitter. Belfort et Besançon sont les villes les plus actives, alors forcément ce sont aussi les villes ou ça dérape le plus facilement !

© AFP

Y'a t'il quelqu'un à Besançon ?


C'est une petite tempête de weekend comme twitter les adore. Au début, il y a le tweet d'un assistant parlementaire d'Europe Ecologie Les Verts, Pierre Januel, relayant un article du Journal du Dimanche, assez peu enthousiasmant pour Jacques Grosperrin.


Evidemment, cette déclaration d'Alain Marleix, député UMP du Cantal et fin connaisseur de la carte électorale, est abondamment reprise par les internautes de gauche. Pensez donc, dire qu'il n'y a "personne à Besançon" voila qui est du pain bénit pour les supporters de Jean-Louis Fousseret. Et c'est Michel Omouri, conseiller municipal UMP de Besançon qui va s'atteler à prendre la défense de son candidat Jacques Grosperrin. Habilement, il replace le débat sur le terrain de la proximité, jouant de l'opposition égo parisiens, réalité du terrain.


Mais au fond, qu'en est-il de la phrase de départ, celle d'Alain Marleix. Jérémy Chevreuil, l'un des tenanciers du blog politique de France 3 Franche-Comté a tout simplement...appelé le député du Cantal. Et devinez quoi ? Et bien c'est le journaliste du JDD qui a mal compris. Il estime beaucoup Jacques Grosperrin.

Le blog qui repeint les bisons mais qui fait tâche


C'est assez connu en politique : le vrai danger vient de ses propres amis. Jean-Louis Fousseret en a fait l'expérience toute la semaine. Au départ, il y  une copie d'un blog bisontin très célèbre. Mais là, le bisonteint devient bisonpeint. La charte graphique est entièrement copiée. Le Bison teint prend mal l'affaire car ce blog pastiche est entièrement à la charge de la droite et flingue à tout va Jacques Grosperrin ou Philippe Gonon. Il mène son enquête

et la...patatras...la personne qui a déposé le nom de domaine est l'épouse d'un collaborateur du cabinet du maire. Evidemment, à droite les réactions ne se font pas attendre.


Jacques Grosperrin se déclare "meurtri". Il consulte l'avocat de l'UMP pour voir quelle suite donner à l'affaire.
Bref le blog anonyme ne l'est plus du tout, et l'on ne peut que constater l'amateurisme informatiques des entourages des politiques.

Une star américaine dans la campagne de Belfort


Barbara Streisand s'est invitée dans la campagne municipale de Belfort, ou plus précisément son effet. L'effet Streisand, c'est trop parler de quelque chose que l'on aurait voulu taire : sur le web, l'effet est inverse, une tentative de censure par exemple déclenche invariablement une tempête de reprise. Et voilà donc une internaute Belfortaine bien connue, sofyling ex miss twitter de Franche-Comté, qui pose une question à Damien Meslot, député UMP et candidat à la mairie. Manifestement l'intervention de la jeune femme déplait au candidat qui la bloque sur twitter. Et la encore, c'est l'entourage qui doit s'y coller pour justifier cette vive réaction

Welcome in Montbéliard's country


On termine comme d'habitude avec Marie-Charline Pacquot, compagne de Pierre Moscovici. Celui a annoncé, à demi-mot,  sur l'antenne de France Bleu Belfort qu'il comptait se présenter sur la liste PS à Valentigney. Déclaration d'amour au pays de Montbéliard...

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
internet élections municipales 2020 politique