• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La Saint-Vincent tournante 2015 aura lieu à Gilly-les-Cîteaux et Vougeot

© Confrérie des Chevaliers du Tastevin
© Confrérie des Chevaliers du Tastevin

La statue du saint patron des vignerons restera pendant un an à Saint-Aubin, en Côte d’Or. Puis, comme le veut la tradition, elle sera confiée à un autre village ou plutôt à deux cette fois-ci.

Par B.L.

En 2015, les festivités officielles de la Saint-Vincent tournante resteront en Côte d’Or. Elles auront lieu à une cinquantaine de kilomètres de Saint-Aubin. Cette fois, c’est la côte de Nuits qui a été choisie, à mi-chemin entre Dijon et Beaune. L’annonce a été faite officiellement par Vincent Barbier, grand maître de la Confrérie des chevaliers du tastevin, qui était l'invité de l'émission Millésime dimanche 26 janvier 2014 : Gilly-les-Cîteaux et Vougeot accueilleront les réjouissances le week-end du samedi 24 et dimanche 25 janvier 2015. 

Revoir l'émission "Millésime" spéciale Saint-Vincent tournante à Saint-Aubin (26/01/2014)


"Il y a une raison historique à ce choix", a déclaré Vincent Barbier. "En 2015, nous fêterons 900 ans de vignes en pays cistercien. Les cisterciens ont commencé à planter de la vigne aux alentours de 1 115." Gilly-les-Cîteaux et Vougeot ont maintenant un an pour se préparer et cela n'est pas de trop. "Les premières réunions débuteront dès le mois prochain", a précisé le grand maître de la Confrérie des chevaliers du tastevin.

L'édition 2014 de la Saint-Vincent a été un grand succès populaire. Les organisateurs tablaient sur 20 à 40 000 visiteurs pendant tout le week-end. En fait, ils ont accueilli plus de 25 000 personnes dès samedi 25 janvier et le public a continué à affluer dimanche 26 janvier malgré la grisaille et le froid. A la clôture des caveaux de dégustation, Christian Roux, le président du comité d'organisation, a annoncé le chiffre de 50 000 visiteurs sur les deux jours. "Ce succès va bien au-delà de ce qu’on escomptait", se réjouit-il.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus