• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Retrait de Jean-Louis Borloo : François Sauvadet prendra-t-il sa succession ?

Le président de l'UDI Jean-Louis Borloo a annoncé qu’il mettait "un terme à ses fonctions et mandats" politiques. En attendant qu'un successeur soit désigné, François Sauvadet, vice-président du groupe UDI à l'Assemblée nationale, prendra la parole au nom des députés centristes mardi 8 avril.

Par B.L.

Pourquoi Jean-Louis Borloo se retire-t-il de la vie politique ?

L'ancien ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, qui a près de 63 ans, avait été hospitalisé fin janvier pour une pneumonie sévère accompagnée d'une septicémie. Depuis qu’il est sorti de l'hôpital le 4 février, il est resté en retrait de la vie politique. L'ex- avocat d'affaires et maire de Valenciennes a annoncé dimanche 6 avril 2014 qu'il quittait définitivement la scène politique.

Quelle place occupait Jean-Louis Borloo sur l’échiquier politique ?

A l'été 2012, Jean-Louis Borloo avait créé un parti de centre droit l'Union des démocrates et indépendants (UDI).  François Sauvadet, président du conseil général de Côte-d'Or, fait partie des membres fondateurs de ce rassemblement des centristes.
En 2013, Jean-Louis Borloo avait aussi scellé une alliance avec le MoDem de François Bayrou sous la bannière "l'Alternative", en vue des élections européennes de mai 2014. Ce rapprochement MoDem-UDI n'avait pas été apprécié de tous et notamment de François Sauvadet. 



Qui va succcéder à Jean-Louis Borloo ?

Le nouveau Premier ministre Manuel Valls (PS) doit prononcer mardi 8 avril son traditionnel discours de politique générale devant l’Assemblée nationale. En l’absence de Jean-Louis Borloo, les députés Hervé Morin et François Sauvadet souhaitaient tous deux répondre au locataire de Matignon au nom des centristes. C’est finalement le président du conseil général de Côte-d'Or qui prendra la parole.

Les députés UDI se réunissent habituellement tous les mardis. Lors de la prochaine réunion de groupe, qui aura lieu mardi 8 avril dans la matinée, les députés discuteront des modalités du remplacement de Jean-Louis Borloo. "On élira un président de groupe dans une semaine, le temps que les candidats fassent le tour des collègues députés", a indiqué Jean-Christophe Lagarde, qui affirme ne pas être candidat au poste. Le député Hervé Morin a aussi déclaré qu’il n'était pas candidat. En revanche, François Sauvadet figure parmi les prétendants à la présidence.

"Je tiens à l'assurer de mon amitié"

Le député de Côte d'Or a salué le travail de Jean-Louis Borloo. "Chacun sait ce qu'il a apporté à notre famille politique. Il a contribué de manière décisive à sa reconstruction. Chacun sait combien il compte pour nos militants. Je tiens à l'assurer de mon amitié et de mon soutien, partagés par tous les élus et je sais qu'il continue de veiller à l'avenir de la famille du centre et saura être là dans les moments décisifs", a déclaré François Sauvadet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Meeting de France : Breitling Jet Team arrive sur le tarmac

Les + Lus