• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ivry-la-montagne : coup d’envoi des travaux du parc éolien des Portes de Côte-d’Or

© Eoleres photomontage
© Eoleres photomontage

27 éoliennes de 130 mètres de haut situées à environ 570 mètres d'altitude sur le plateau des arrières côtes de Beaune: c'est pour bientôt. Les premiers travaux débutent. Il s'agit  de raccorder le site d'implantation des éoliennes à un poste électrique, par 18 kilomètres de câbles souterrains.

Par Caroline Jouret

Le coup d'envoi des travaux du parc éolien des Portes de Côte d'Or a été donné ce Vendredi 11 avril, en présence de François Patriat, Président du conseil Régional de Bourgogne.
Il s’agit de la première tranche de travaux d’aménagement : la pose de deux câbles souterrains entre le site d'implantation des éoliennes (sur les communes de Santosse et Ivry-en-Montagne) et leur raccordement au poste électrique d’Epinac.

Ces travaux menés sous l'égide d'ERDF, sont réalisés par l'entreprise SOBECA qui emploie sur le site une quinzaine de personnes. Une trancheuse permet une progression rapide, jusqu'à 650 mètres par jour. 

Le parc éolien des Portes de Côte d'Or, le plus grand parc éolien de Bourgogne, se situe sur les communes d’Aubaine, Bessey-en-Chaume, Montceau et Echarnant, Cussy-la-Colonne, lvry-en-Montagne et Santosse et sur le territoire de la communauté de communes de Bligny-sur-Ouche.

Il sera constitué de 27 éoliennes qui vont produire 120 millions de Kwh/an soit la consommation électrique de 48 000 personnes, soit à peu près l'équivalent de la consommation d'une ville comme Chalon-sur-Saône. Les premières éoliennes seront érigées en fin d'année 2014. 

Reportage de Michel Gillot et Isabelle Rivierre
Intervenant :François Patriat - Président du Conseil régional de Bourgogne

Parc éolien des Portes de Côte d'Or

Le parc éolien injectera sa production sur le réseau national par le biais de liaisons souterraines aux postes électriques d’Epinac, Montagny et Beaune.
Les travaux de raccordement seront réalisés par ERDF et financés par EOLE-RES ( au total 80 kilomètres de réseau pour 5,5 millions d’euros). 

Coût des travaux: plus de 80 millions d’euros, dont 40% va bénéficier aux entreprises régionales, tout particulièrement aux usines de fabrication de mâts installées au Creusot et à Longvic. Parallèlement, plus de 550 K€/an de fiscalité directe seront versés chaque année au territoire permettant aux collectivités locales le lancement de projets ambitieux bénéficiant à leurs populations et améliorant l’attractivité du secteur.

Selon les objectifs définis par l’Etat et la Région dans le "Schéma Régional Climat Air Energie Bourgogne" , à l’horizon 2020 l’énergie éolienne devrait être la deuxième source d’énergie renouvelable après le bois avec 1 500 MW de puissance;  soit plus de 2 milliards d’investissement, 15 millions de retombées fiscales annuelles et 500 à 600 mâts qui pourraient approvisionner en électricité (hors chauffage) plus de un million de Bourguignons .

La Bourgogne compte pour le moment 9 parcs éoliens d’une puissance de 188 MW, soit 95 mâts pour une large majorité en Côte-d’Or.

A la fin 2014-mi 2015, près de 200 MW nouveaux devraient être produits et 11 nouveaux parcs devraient voir le jour cette fois-ci, pour une grande partie dans l’Yonne.

Soit au total 388 MW installés sur 20 fermes éoliennes, l’équivalent de la consommation domestique de 350 000 Bourguignons.

 





Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus