Mâcon : des lycéens s’adonnent à la poésie par l’absurde

Publié le Mis à jour le
Écrit par Muriel Bessard

Ce samedi, c’était la 3ème édition de l’opération « poésie dans ma ville » dans laquelle des lycéens de la région mâconnaise et des lycéens libanais présentent des textes sur le thème de l’absurde.

L’opération “Poésie dans Ma ville” a été lancée en 2008 par le Syndicat d’initiative de Mâcon et sa région, et soutenue par la Ville. Elle a lieu tous les 2 ans et propose à des lycéens de travailler des textes sur un thème et les mettre en scène pour une restitution en public. C’est cette restitution qui avait lieu ce samedi 12 avril dans la salle du conseil municipal de Mâcon après un défilé avec fanfare dans les rues de la ville à partir de 15h30. Un jury a départagé les participants.
Pour cette 3ème édition, 6 établissements ont participé à « Poésie dans ma ville » dont des élèves des classes de seconde des lycées A.-Dumaine, R.-Cassin, Lamartine à Mâcon, et Lucie-Aubrac à Davayé. Ils étaient rejoints par des lycéens libanais de Hammana, cité où a séjourné Lamartine lors de son périple en Orient.
Après les poètes romantiques en 2010 et la femme en 2012, cette année, c’est le thème de l’absurde qui avait été retenu. Au cours de l’année, les lycéens ont dû bâtir ou trouver des textes sur ce thème et les mettre en scène avec l’aide d’un comédien, Thomas Volatier, qui est venu passer une semaine dans chaque établissement.

           Le reportage de D. Boutillet, G. Fauquembergue et R. Nectoux
Avec : Daad Bouassaf, Damien Boutillet et Thomas Volatier, comédien et organisateur
Mâcon : Poésie dans ma ville


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.