1er mai : 1000 personnes environ ont défilé dans les rues de Dijon

Le 1er mai 2014, 1 000 personnes avaient défilé dans les rues de Dijon.
Le 1er mai 2014, 1 000 personnes avaient défilé dans les rues de Dijon.

Plusieurs manifestations étaient prévues dans toute la région. Mais, il n’y avait pas d’union syndicale pour ce 1er Mai 2014 en Bourgogne. En effet, si la CGT, la FSU et Solidaires ont défilé ensemble, les autres grands syndicats n'étaient pas présents à leurs côtés. 

Par Kevin Blondin

Environ un millier de personnes a défilé ce jeudi 1er mai dans les rues de Dijon. Un "petit" défilé, avec peu de slogans, mais des manifestants très motivés pour dénoncer le plan d'austérité présenté par Manuel Valls. 

        Le reportage de F. Borius, JL. Saintain et P. Jouanin
        Avec: - Jérémie Duprat de Paule
                  - Sandrine Mourey, secrétaire générale CGT Côte-d'Or
                  - Sandrine Bernard, co-secrétaire académique du SNUEP-FSU
 

Dijon : manifestation du 1er mai 2014
Ils étaient 1000 aujourd'hui, selon la police, à manifester dans les rues de Dijon pour la sauvegarde de l'emploi et contre le plan de 50 milliards d'économie de Manuel Valls.




             L'interview de Sandrine Mourey, secrétaire générale CGT Côte-d'Or,
                                   par Lise Riger sur France 3 Bourgogne
 

ITW de Sandrine Mourey
Sandrine Mourey, secrétaire générale de la CGT de Côte-d'Or, revient sur la manifestation du 1er mai à Dijon.

Des syndicats divisés

Divisés par le pacte de responsabilité, les syndicats ont cette année encore célébré le 1er Mai en ordre dispersé. L'année dernière déjà, la CGT et la CFDT avaient célébré la Fête du Travail chacune de leur côté, alors qu'elles avaient défilé côte à côte cinq années durant sous l’ère Sarkozy.

Au plan national, la CGT défile contre la politique du gouvernement Valls, tandis que la CFDT et l'Unsa appellent à un rassemblement placé sous le signe de l'Europe.

Unies contre le pacte de responsabilité et la "politique d'austérité" du gouvernement Valls, qui "va accroître la pauvreté", la CGT, FO, la FSU et Solidaires appellent à des manifestations communes, comme en Bourgogne, dans de nombreuses villes.

La CGT contre le Pacte de responsabilité

Au centre des protestations, le Pacte de responsabilité proposé par le nouveau Premier ministre Manuel Valls est vu comme « le plan d’austérité le plus drastique jamais mis en place » selon Sandrine Mourey (CGT). Ce qui passe d’autant plus mal chez les syndicats est que cette austérité soit mise en place par un gouvernement de gauche.

Dans le viseur des syndicats, on trouve également les patrons des grandes entreprises et les multinationales. Les propos de Pierre Gattaz, président du Medef, à propos du SMIC n’ont toujours pas été digérés du côté des syndicats. La CGT veut notamment dénoncer les entreprises ayant recours à des plans sociaux après avoir bénéficié d’aides publiques.

D’autres mouvements à venir

Le 1er Mai sera suivi par d'autres mobilisations à l'appel de la CGT. Une manifestation de la fonction publique est notamment prévue pour le jeudi 15 mai prochain. Cette journée d'action concernera les fonctionnaires qui "ne supportent plus", selon Thierry Lepaon, "le gel du point d'indice" dont Manuel Valls vient d'acter la poursuite.


Les défilés du jeudi 1er Mai sont donc l’occasion de prendre le pouls de la mobilisation sociale avant cette échéance importante pour les syndicats. Même si, pour Jean-Claude Mailly, le 1er mai et son "côté rituel" ne sont "pas obligatoirement" un bon baromètre de la grogne et de la mobilisation. La grève du 15 mai sera plus représentative, selon lui.


Plusieurs rassemblements en Bourgogne

Au niveau régional, de nombreuses manifestations étaient prévues en Bourgogne. La CGT, la FSU et Solidaires ont défilé ensemble dans la plupart des grandes villes de la région :

En Côte d’Or :
  • Dijon (départ à 10h30 de la place Wilson)
  • Montbard (départ à 10h de la place Gambetta)
  • Beaune (départ à 10h de la place St Nicolas).
Dans l’Yonne :
  • Auxerre (départ à 10h30 de la place de l’Arquebus)
  • Sens (départ à 10h de la place Etienne Dôlet)
Dans la Nièvre :
  • Clamecy
  • Cosne-sur-Loire
  • Decize
  • Nevers
En Saône-et-Loire :
  • Autun (rassemblement à 10h à l’Hexagone)
  • Chalon sur Saône (départ à 10h place de Beaune)
  • Le Creusot (fête revendicative au Parc de Morambeau)
  • Louhans (départ à 10h depuis les Halles)
  • Macon (départ à 10h place des Cordeliers)
  • Montceau les mines (départ à 9h30 de l’union locale, rue Jean Jaurès)
  • Paray le monial (départ à 10h place de l’Europe)
  • Tournus (rassemblement à 9h devant l’Hôtel de Ville)

A noter que de son côté, la CFDT invite ses adhérents et militants à se rendre devant l’usine ANVIS/TOKAÏ à Decize (Nièvre). Une entreprise, touchée par un plan social qui prévoit la suppression de 220 emplois et une délocalisation d’une partie de la production vers la Roumanie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus