Les agents de Voies Navigables de France bloquent le canal de Bourgogne

L'écluse numéro 76 à Saint-Jean de Losne permet l'entrée au port de plaisance
L'écluse numéro 76 à Saint-Jean de Losne permet l'entrée au port de plaisance

Des agents de VNF (Voies Navigables de France)  Bourgogne ont lancé une grève reconductible à partir du lundi 19 mai 2014. Ils ont bloqué le canal de Bourgogne dans l’Yonne et en Côte d’Or. De nouvelles actions sont annoncées.

Par B.L.



 

Les agents de Voies Navigables de France bloquent le canal de Bourgogne


Reportage de François Latour et Jean-Louis Saintain avec :

  • Pierre Marevery, secrétaire Union Fédérale Régionale CGT Equipement Environnement
  • Eric Collin, secrétaire National CGT Equipement Environnement



Quelles sont les raisons de cette grève à VNF ?

Voies Navigables de France est chargé de gérer les fleuves, rivières et canaux de France, ainsi que les barrages, écluses et autres équipements. L’organisme n’échappe pas à la politique d'austérité mise en place par le gouvernement pour réduire le déficit public. Au niveau national 115 suppressions de postes sont prévues pour l'année 2014, dénoncent les syndicats.

Quelles sont les conséquences attendues ?

"A la Direction Territoriale Centre Bourgogne, la suppression d'effectifs pour 2014 est de 35 postes C exploitation, ce qui va entraîner de nombreux dysfonctionnements dans les organisations de travail", préviennent-ils. Pour les usagers (transporteurs fluviaux, plaisanciers, etc), cela entraînera notamment des attentes importantes aux écluses. Du côté des salariés, cela va se traduire par des conditions de travail dégradées. Le domaine fluvial bourguignon comprend 8 canaux et 4 rivières, soit 1 006 km. C’est le réseau régional le plus important de France.

Les syndicats pointent aussi la précarité qui gagne du terrain. "Que ce soit sur le canal de Bourgogne, sur celui du Centre ou du Nivernais, on a recours de plus en plus à des contrats saisonniers de 2 à 6 mois sur des postes statutaires", dit la CGT.

Quelles perspectives pour les canaux bourguignons ?

Les agents sont d’autant plus en colère que les gouvernements successifs avaient annoncé que la voie d’eau allait se développer. "C'est faux, ils sont en train de l’abandonner, de transférer les compétences et les personnels du petit gabarit sur le grand gabarit, c’est aujourd’hui la seule perspective visible pour les canaux bourguignons", estiment les grévistes.

Pour protester contre "un plan social qui ne dit pas son nom", des actions de grève reconductibles ont débuté avec le blocage du canal de Bourgogne à Migennes (Yonne) et Saint-Jean de Losne (Côte d’Or ». Des blocages auront aussi lieu dans la Nièvre et en Saône-et-Loire, préviennent les salariés de VNF.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus