Des perturbations sont possibles lors du passage du permis de conduire mercredi 25 juin

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.L.
L'examen du permis de conduire pourrait être perturbé par le mouvement de grève des inspecteurs le 25 juin (ici, à l'intérieur d'un véhicule-école - archives)
L'examen du permis de conduire pourrait être perturbé par le mouvement de grève des inspecteurs le 25 juin (ici, à l'intérieur d'un véhicule-école - archives) © FTV

La Direction Départementale des Territoires de Côte-d'Or informe les candidats à l'examen du permis de conduire qu'un préavis de grève national des inspecteurs du permis de conduire pourrait perturber le déroulement  des épreuves mercredi 25 juin.

Les services de la DDT invitent les candidats prévus à passer l'examen ce mercredi 25 juin à se renseigner auprès de leurs auto-écoles en début de matinée.

Pour toutes les informations générales sur le permis de conduire :
http://www.cote-dor.gouv.fr/ rubriques<Vos démarches administratives courantes>Permis de conduire

Deux syndicats appellent à la grève

FO et CGT appellent à la grève le 25 juin pour réclamer la suspension de la réforme du permis de conduire, qui prévoit notamment la privatisation de la surveillance de l'examen du code de la route. La grève est un "tir de sommation", selon Force ouvrière.
Ces revendications auront l'occasion de s'exprimer le 26 juin lors de manifestations interprofessionnelles contre l'austérité, organisées à Paris et en province par la CGT.

Le reportage d'Anne Berger et Isabelle Rivierre

Intervenants :
  • François Bernardon, Candidat au permis
  • Jean-Benoît Roidor, Gérant d'auto-école
  • Christophe Guillet, Inspecteur du permis de conduire, Délégué départemental du SNICA-FO
  • Michel Burdin, Chef du service Education Routière, D.D.T de Côte-d'Or
durée de la vidéo: 01 min 52
Perturbations sur l'examen du permis de conduire

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.