Dépollution du site Thémeroil : Les travaux reprendront en 2016

Il resterait pour 2 millions d'euros de travaux de dépollution à effectuer, pas avant 2016 / © FTV
Il resterait pour 2 millions d'euros de travaux de dépollution à effectuer, pas avant 2016 / © FTV

Une réunion avait lieu lundi 30 juin à Saint-Ambreuil en Saône-et-Loire, en présence de tous les acteurs du dossier "Themeroil". Cette usine avait pollué le sol et les cours d'eaux environnants par des PCB. Des travaux d'excavation ont eu lieu l'été dernier, le prochain chantier a été annoncé.

Par F.L.

Nouvelle réunion, après les premiers travaux de dépollution

Des travaux de dépollution avaient été effectués en Août 2013 : des fûts liquides, des terres imbibées ont été retirés, soit 500 tonnes de déchets.
L'ADEME avait estimé le coût total de la dépollution à trois millions d'euros, financé par l'Etat. Un million d'euros a déjà été utilisé.
L'ensemble du site doit notamment être circonscrit, pour éliminer définitivement la pollution de l'ancienne usine avec la mise en place d'une géomembrane. 
Confiner entièrement la zone, c'est donc la solution présentée pour la seconde phase des travaux. Mais elle n'est pas prévue avant l'été 2016.

La pollution se poursuit

La date de reprise des travaux n'est pas pour satisfaire l'association "lanceur d'alerte", l'association des pêcheurs professionnels de la Sâone et du Rhône, car un bassin de rétention sur le site continue de répandre les effluents polluants, par les eaux pluviales et le ruissellement.
Des concentrations anormales de polluants se retrouvent dans les remblais aux abords de l'usine.

D'ici le début des travaux, l'entretien des fossés, ainsi qu'une surveillance de la qualité de l'eau et des poissons devraient être assurés.

Petit historique

Liquidation judiciaire en 2011
Les activités du site de l'usine Théméroil ont pris fin en 2011, lorsque l'entreprise a été placée en liquidation judiciaire.
L'usine fabriquait des produits pour le BTP, des produits de démoulage et des adjuvants pour le béton, à partir d'huiles minérales et de solvants.

Mis en examen en 2013, le patron est relaxé
Le chef d'entreprise de Thémeroil, Etienne Théodule, était poursuivi en 2013 pour "transport" et "élimination irrégulière de déchets dangereux".
La justice l'a relaxé le 3 juin 2013.

Pour en savoir plus

Le rapport du Bureau de Recherches Géologiques et Minières en 1998, sur la pollution, déjà existante dès 1981.
http://infoterre.brgm.fr/rapports/RR-40121-FR.pdf

Le reportage de Lise Riger et Damien Boutillet à Varennes-le-Grand, lundi 30 juin

Intervenants :
  • Didier Bretin, Vice-président association des pêcheurs professionnels de la Saône et du Rhône
  • Cécile Grand, Chef de projet ADEME
  • François Duparay, Maire de Saint-Ambreuil (SE)
Point pollution site de Thémeroil à Varennes-le-Grand
Une réunion avait lieu lundi 30 juin à St-Ambreuil en Saône-et-Loire en présence de tous les acteurs de ce vaste dossier. Après les travaux de l'été dernier qui ont permis d'excaver les déchets enfouis sur le site, le prochain chantier a été annoncé. L'ensemble du site doit notamment être circonscrit pour éliminer définitivement la pollution de l'ancienne usine avec la mise en place d'une géomembrane. Mais pas avant 2016 ! De quoi mécontenter les défenseurs de l'environnement.



A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus