Cet article date de plus de 6 ans

Nevers : La contestation des intermittents se fait entendre au festival " Z'accros d'ma rue"

Les intermittents du spectacle contestent leur nouvelle convention d'assurance chômage, ils perturbent les festivals d'été pour se faire entendre. La menace de représentations annulées plane à Nevers, où le festival des « Z'accros d'ma rue » bat son plein jusqu'au lundi 14 juillet.

Les intermittents ont tenu une assemblée générale ce samedi 12 juillet à Nevers, pour décider du mode d'action lors du festival des "Zaccros d'ma rue"
Les intermittents ont tenu une assemblée générale ce samedi 12 juillet à Nevers, pour décider du mode d'action lors du festival des "Zaccros d'ma rue" © FTV

Pas d'annulations, mais des actions symboliques

L'accord concernant une réforme de leur statut et du système d'indemnisation spécifique engagé par le gouvernement continue à crisper les intermittents du spectacle.
Les artistes et techniciens rassemblés en Assemblée Générale ce matin, samedi 12 juillet à Nevers, ont choisi des actions plus symboliques que l'annulation des représentations pour se faire entendre : une quête en fin de spectacle pour les artistes les plus démunis et arborer une croix en signe de protestation.

Soutien du public

Parce que la précarité peut toucher tout le monde, les intermittents ont donc créé des points d'information, afin de sensibiliser le public à leur statut spécifique, hautement précaire, et aux raisons de leur indignation face à la réforme du système d'indemnisation chômage les concernant.

Le reportage de Régis Guillon et Fabien Madigou

Intervenants :
durée de la vidéo: 01 min 52
Les Zaccros d'ma rue contestation intermittents

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival