Rythmes scolaires : en Saône-et-Loire, des parents refusent d’envoyer leurs enfants à l’école

La commune de Ratenelle, située près de Tournus, en Saône-et-Loire, compte environ 350 habitants.
La commune de Ratenelle, située près de Tournus, en Saône-et-Loire, compte environ 350 habitants.

A partir de cette rentrée scolaire, la réforme des rythmes scolaires est désormais obligatoire dans toutes les écoles publiques du primaire. Mais, dans le village de Ratenelle, la plupart des parents ont refusé d’envoyer leurs enfants à l’école ce mercredi matin 3 septembre 2014.

Par B.L.


La commune de Ratenelle est située près de Tournus, en Saône-et-Loire. Elle compte environ 350 habitants.
Dans le village, une majorité de parents sont vent debout contre la fin de la semaine de 4 jours. Ils refusent l’instauration d’une matinée d’école supplémentaire le mercredi. Ils demandent sa suppression et proposent en contrepartie un raccourcissement des vacances scolaires. Ces parents contestataires sont soutenus par le conseil municipal.

Résultat de cette polémique : trois élèves seulement, sur les 46 scolarisés, étaient présents en classe ce mercredi matin.
Les parents frondeurs doivent tenir une réunion ce soir pour décider de la suite des événements.


Rythmes scolaires : polémique dans la commune de Ratenelle
Reportage de Stéphane Robert et Jean-Louis Saintain avec :
  • Sébastien Fierimonte, parent d'élèves
  • Claude Barbier, maire de Ratenelle (SE)
  • Fabien Ben, directeur académique de Saône-et-Loire
C'est un des rares incidents enregistrés au cours de cette rentrée scolaire 2014-2015, qui se déroule de façon plutôt apaisée pour le moment. Avec la généralisation de la réforme des rythmes scolaires en Bourgogne, "100% des élèves passent à cinq matinées par semaine", a déclaré Denis Rolland, recteur de l'académie de Dijon, qui était l’invité du JT de France 3 Bourgogne, à 19h, mardi 2 septembre 2014. 


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus