Claude Bartolone : “Je n'ai aucun moyen pour empêcher Thévenoud d'être député”

Claude Bartolone à Niort, le jeudi 26 septembre 2013 / © France 3
Claude Bartolone à Niort, le jeudi 26 septembre 2013 / © France 3

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), a estimé lundi que l'éphémère secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud saurait "prendre
la bonne décision" et démissionner de son mandat de député, après ne pas avoir payé d'impôt pendant plusieurs années.

Par avec AFP

"Je suis certain qu'après le choix qu'a pu représenter, y compris dans sa vie personnelle, cette sortie du gouvernement, il saura prendre une décision qui à la fois le protège lui mais nous protège collectivement, et au-delà même de la gauche, tous les responsables politiques, parce qu'on voit le traumatisme qu'a créé cette affaire dans l'opinion publique", a déclaré Claude Bartolone à la presse en marge d'un déplacement dans un foyer-logement au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis).

"Aujourd'hui, je n'ai aucun moyen pour l'empêcher d'être député", a précisé le président de l'Assemblée. "A la limite, nous allons voir aussi ce que dira la Haute autorité de la transparence de la vie Publique, qui aura l'occasion d'examiner à la fois son patrimoine et ses déclarations de revenus, comme elle le fait actuellement pour tout député", a-t-il ajouté.

Selon l'élu de Seine-Saint-Denis, qui le recevait régulièrement à l'Hôtel de Lassay à déjeuner avec d'autres jeunes députés, "c'est à la fois une décision individuelle et une décision collective", via le Parti socialiste. Jean-Christophe Cambadélis, patron du PS, a en effet annoncé lundi avoir convoqué M. Thévenoud pour "tirer les conséquences" de sa défaillance fiscale sur son mandat de député.

"Pour le reste, c'est une décision individuelle (...) C'est à lui aussi de voir (...) compte tenu de la légèreté dont il a pu faire preuve hélas, de savoir exactement quelle est la décision qu'il va prendre", a poursuivi M. Bartolone. M. Thévenoud, qui a concédé de la "négligence mais pas de la malhonnêteté", a l'intention de conserver son mandat, contre l'avis général à gauche comme à droite.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus