Parc national de Champagne et Bourgogne : le projet inquiète les agriculteurs

Le projet de parc national situé à cheval entre la Champagne et la Bourgogne est toujours en cours. Les agriculteurs sont inquiets, notamment en Haute-Marne.

© France 3
Le projet du parc national "entre Champagne et Bourgogne" a été annoncé il y a déjà 5 ans.
Son périmètre se situe entre le département de la Côte d’Or et celui de la Haute-Marne, à cheval sur deux régions. 

Le Groupement d'Intérêt Public des forêts de Champagne et Bourgogne a été créé en juillet 2010. Le GIP des Forêts de Champagne et Bourgogne est l’établissement public chargé de piloter la création du parc national, en rassemblant les différents acteurs du projet, représentants de l’Etat et de ses services, collectivités locales (communes et intercommunalités, départements, régions) et des acteurs du territoire (monde économique, associatifs, habitants, …).

117 communes concernées
 

Le GIP est composé de 109 communes adhérentes : 60 en Côte-d’Or, 49 en Haute-Marne. Il comprend également 8 communes non adhérentes, mais dont le territoire est inclus dans le périmètre global (Barjon, Busseaut, Buxerolles, Montmoyen et Prusly-sur-Ource, en Côte-d'Or ; Vesvres-sous-Chalancey, Villiers-les-Aprey, Villiers-sur-Suize, en Haute Marne). 25 000 habitants sont concernés par ce projet et sa surface devrait avoisiner 220 000 hectares. 

Si rien n’est encore acté pour l’instant, les agriculteurs eux, sont de plus en plus inquiets. La FDSEA espère simplement que les agriculteurs pourront poursuivre leur travail normalement, sans que de nouvelles contraintes liées à ce projet , ne leurs soient imposées.

Reportage de Meney Laurent et Janeczko Stéphane tourné à Latrecey en Haute-Marne avec :
durée de la vidéo: 01 min 32
Parc national "entre Champagne et Bourgogne" : l'inquiétude des agriculteurs

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parc national champagne-bourgogne polémique forêt nature écologie