Saône-et-Loire : Industeel va fournir 4 000 tonnes d'acier pour fabriquer des générateurs de centrale nucléaire

Industeel, filiale d'ArcelorMittal spécialisée dans la production de lingots et tôles à haute valeur ajoutée, est basée au Creusot, en Saône-et-Loire. Le groupe sidérurgique renforce ses liens avec Areva, un autre géant industriel, qui est aussi implanté en Bourgogne. 

Industeel est une filiale d'ArcelorMittal, qui est spécialisée dans la production de lingots et tôles à haute valeur ajoutée
Industeel est une filiale d'ArcelorMittal, qui est spécialisée dans la production de lingots et tôles à haute valeur ajoutée

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a annoncé un contrat de fourniture d'aciers à Areva pour la fabrication de générateurs de vapeur destinés à la centrale nucléaire de Koeberg, en Afrique du Sud.

Industeel, filiale d'ArcelorMittal, "va fournir environ 4 000 tonnes d'acier à Areva pour la fabrication de six générateurs de vapeur" destinés à la centrale nucléaire de Koeberg, a indiqué le groupe sidérurgique mercredi 17 septembre 2014.

La fourniture d'acier à Areva fait suite au contrat remporté par le groupe nucléaire en septembre pour le remplacement de générateurs de vapeur de la centrale sud-africaine. "Cette nouvelle commande confirme le lien privilégié qui nous unit à Areva depuis près de 10 ans", commente le président d'Industeel, Vincent Pairet.

Industeel, "acteur essentiel du marché du nucléaire", fournit depuis plusieurs années à Areva de l'acier pour la fabrication de générateurs de vapeur et de pièces forgées des centrales nucléaires, souligne ArcelorMittal.



Quel est le poids du nucléaire en Bourgogne ?

Le Premier Ministre, Manuel Valls, a effectué un déplacement au Creusot, le 20 juin 2014. Il a visité la forge du groupe Areva et a déclaré à cette occasion que "le nucléaire était une filière d'avenir".

La Bourgogne, qui n'a pas de centrale nucléaire sur son territoire, est pourtant au coeur de l'industrie du nucléaire. La Côte d'Or et la Saône-et-Loire principalement abritent de nombreuses entreprises et des organismes de formation des métiers du nucléaire. Cette concentration a donné naissance en 2005 au pôle de compétitivité PNB (Pôle Nucléaire de Bourgogne, qui a été depuis rebaptisé Pôle de l'Industrie nucléaire en Bourgogne.

Le nucléaire représente plus de 10 000 emplois dans en Bourgogne. Le groupe Areva possède à lui seul deux sites en Saône-et-Loire, l'un à Saint-Marcel près de Chalon-sur-Saône et l'autre au Creusot.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie nucléaire
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter