Le conseil régional de Bourgogne a annoncé, ce jeudi 16 octobre 2014, qu'il allait avancer des programmes de travaux pour aider la filière du bâtiment et des travaux publics. 

Lundi prochain, François Patriat proposera aux conseillers régionaux de se prononcer sur un plan d'accélération de l'investissement dans le BTP. Le président PS de la Région souhaite ainsi soutenir une filière en difficultés. Des chantiers prévus dans les deux à trois ans à venir devraient débuter dès la fin de l'année ou en 2015.

Une enveloppe de 83 millions d'euros

Des lycées et des CFA seraient les premiers bénéficiaires de ce plan. Les investissements seraient également avancés en matière de réhabilitation énergétique de logements, d'aménagement de certaines agglomérations, de fibre optique ou encore d'infrastructures fluviales et ferroviaires. Cela représente un engagement de 83 millions d’euros dont plus de la moitié pour des opérations dans les lycées. L’ensemble des travaux induits par le plan est évalué, par la Région, à près de 160 millions d’euros.

Pourquoi le BTP?

Le secteur du BTP traverse actuellement une grave crise économique liée à la baisse de l’investissement, tant privé que public. Les statistiques 2014 indiquent que les logements mis en chantier, en Bourgogne, sont en diminution de 18,1 % sur un an (statistiques fin juillet 2014).  Cela a évidemment un impact sur l’emploi salarié dans la construction. Il a reculé de 2,6 % à la fin du 1er trimestre 2014 par rapport à 2013. Les carnets de commandes des travaux publics affichent un très net repli de 1,2 mois au 2e trimestre 2014.

Les réactions dans le monde du BTP

Les professionnels ont applaudi cette annonce. Selon eux, grâce à ce dispositif, 1000 emplois pourraient être pérennisés dans le bâtiment, en Bourgogne, en 2015. Dans les travaux publics, ce sont 150 emplois qui pourraient être maintenus dans notre région. Mais déjà, certains s'inquiètent pour la suite des événements. Si les programmes d'investissements sont anticipés à 2015, les carnets de commandes ne seront-ils pas à nouveau vides après cette échéance?
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité