Médicaments génériques : la Côte-d'Or est à la traîne

Selon les dernières données de l’Assurance Maladie, la Côte-d'Or figure dans les 10 derniers départements français concernant le taux d’utilisation des médicaments génériques.
Selon les dernières données de l’Assurance Maladie, la Côte-d'Or figure dans les 10 derniers départements français concernant le taux d’utilisation des médicaments génériques.

Selon les dernières données de l’Assurance Maladie rendues publiques ce jeudi 6 novembre, la Côte-d'Or figure parmi les 10 départements français consommant le moins de médicaments génériques.

Par M. Ba et E. B

Les Côte-d'Oriens restent méfiants vis-à-vis des médicaments génériques. Sur 100 patients à qui on pourrait substituer un générique, 20 vont refuser et préférer prendre le médicament de marque. La Côte-d’Or est une mauvaise élève. Selon les dernières données de l’Assurance Maladie, elle figure à la 94e place sur 101 départements.

Pourtant, le générique contient le même principe actif qu'un médicament de marque. Il est aussi synonyme d'économies: 8 millions d'euros en Bourgogne l'an dernier.

L’Assurance Maladie de la Côte-d'Or a donc décidé de « renforcer ses actions d’information pédagogique pour répondre aux idées reçues qui peuvent encore persister sur ces médicaments et en accompagnant les professionnels de santé ». Si la consommation de génériques dans le département progressait de 79,5 à 80,5%, on économiserait 250 000 euros.

Voir le reportage d'Audrey Gordon et François Daireaux avec :
-Anne Gentet (Pharmacienne, Dijon)
-Docteur Jacques Darley (Médecin généraliste - Délégué régional syndicat MG France)
Consommation medicaments génériques


Sur le même sujet

Marathon de Chablis : du monde pour la première édition

Les + Lus