Chevigny-Saint-Sauveur: des locataires ont des problèmes de chauffage depuis 4 ans

Depuis quatre ans, des locataires de la résidence HLM "Les Ménestrels", à Chevigny-Saint-Sauveur en Côte-d'Or, subissent des dysfonctionnements du réseau de chauffage. Le bailleur social, propriétaires des lieux, promet une issue dans les tout prochains jours.

Des dysfonctionnements récurrents

La résidence "Les Ménestrels" a été livrée en 2010. Et dès l'installation des premiers locataires, des dysfonctionnements du système de chauffage sont apparus. Cela concerne soixante-sept logements sur les quatre-vingt-douze que compte cet ensemble HLM, précise le bailleur social Scic Habitat.

Dans ces appartements, selon les occupants, le mercure dépasse guère les 17°C quand le chauffage n'est pas complètement au point mort. Cela fait quatre hiver que cela dure et les locataires n'en peuvent plus.

Un litige juridique a généré cette situation

Scic Habitat a annoncé qu'il allait enfin lancer les travaux de réparation du système de chauffage. Le bailleur social assure qu'il ne pouvait pas les réaliser avant la venue d'un expert. Un litige l'oppose, en effet, à son assureur.

Une déclaration de sinistre pour les dommages-ouvrage avait été déposée dès octobre 2012 mais la compagnie d'assurance n'avait pas voulu prendre en charge la facture. Dès lors que le rapport d'expertise déterminant les responsabilités de chacun dans ces dysfonctionnement a été rendu la semaine dernière, plus rien n'empêche de démarrer les travaux. Les locataires pourraient ainsi passer leur cinquième hiver dans le confort d'un appartement correctement chauffé.


L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité