Le pain d’épices : une spécialité de Dijon venue de Flandres

Symbole de l'enfance, des fêtes populaires et religieuses, le pain d’épices se porte plutôt bien. A Dijon, depuis plus d'un siècle, la Maison Mulot et Petitjean perpétue la tradition qui remonterait aux Ducs de Bourgogne.

Par Muriel Bessard

Qu’est-ce que le pain d’épices ?

A l’origine c’est un pain que l’on trempait de miel. Avec le temps, le pain est devenu pâtisserie et les recettes se sont multipliées. Le pain d’épices est donc un gâteau confectionné avec de la farine, du miel et des épices auxquels sont ajoutés, selon les recettes, du beurre, des œufs ou du lait. Aujourd’hui, le pain d’épices s’agrémente également d’écorces de fruits confits, de fruits secs comme les amandes, de chocolat, de confiture (les fameuses nonettes)… Un de ses atouts est sa capacité à se conserver longtemps.

D’où vient-il ?

Son origine remonterait aux débuts de la cuisine puisqu’il s’agit de pain et de miel. Les Grecs et les Romains de l’Antiquité en consommaient. Mais ce serait par les Chinois et les Arabes via les Croisades que le pain d’épices tel que nous le connaissons aujourd’hui serait arrivé en France. Il est devenu une spécialité de la ville de Reims jusqu’à la 1ère guerre mondiale. Il fait aujourd’hui partie de la gastronomie de plusieurs régions notamment en Alsace.

D’où vient le pain d’épices de Dijon ?

En Bourgogne, il aurait été introduit par Marguerite de Flandres, épouse du duc Philippe le Hardi. Elle raffolait de ce pain au point d’avoir ramené avec elle son pâtissier au XIVème siècle. Il a été très populaire à la fin du XIXème siècle et jusqu’après la 2nde guerre mondiale. D’une 12aine de fabriques à l’époque, il ne reste aujourd’hui qu’une fabrique de pain d’épices dans la ville des Ducs de Bourgogne : Mulot et Petitjean. Le pain d’épices de Dijon se caractérise par une pâte faite à base de farine de froment (et non de seigle) et par la présence d’anis.


=> voir aussi : quel vin servir avec le pain d'épices?


Le reportage de François-Marie Lapchine,  Amélie Douai et Philippe Sabatier

Avec Catherine Petitjean P-dg de Mulot & Petitjean - Dijon

Pain d'épices de Dijon

 

Sur le même sujet

Les + Lus