Parc national : seulement 49% des communes de Côte-d'Or y sont favorables

Du 10 octobre au 9 décembre, une grande campagne de consultation a été lancée autour du futur Parc National qui doit voir le jour en Bourgogne et Champagne-Ardenne. 250 entités se sont exprimées. Si globalement les résultats sont positifs, plusieurs acteurs (bois, communes) sont plus réservés.

Les avis des collectivités

Au total, 76 % des avis sont favorables mais 49 % des avis sont accompagnés de recommandations. Dans l’ensemble, on peut noter une forte volonté de poursuivre la création du Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne, avec toutefois certaines exigences. Le Conseil Général de Côte-d'Or avait d'ailleurs assorti son avis favorable de plusieurs rectifications.

Sur la totalité des communes consultées, 63 % se sont exprimées de façon favorable au projet, dont 50 % avec des recommandations. Mais on note une très nette disparité entre la Haute-Marne avec 78 % d’avis favorables, dont 47 % avec recommandations et la Côte d’Or, avec seulement 49 % d’avis favorables, dont 57 % avec recommandations.

Parmi les 59 communes concernées par la zone d’étude du coeur, 63% ont émis un avis favorable. En conclusion de l'étude, il est donc soulginé une adhésion majoritaire mais avec une attention particulière à porter auprès des communes qui doutent.

Les avis du 3ème collège

Ce collège est constitué de représentants de la société civile dans différents secteurs (économique, social, culturel, environnemental, etc.). 89 % d’entre eux sont favorables, dont 49 % avec des recommandations.
Filière Forêt/ Bois : 13% favorables dont 38% avec recommandations - 50% défavorables
Chasse : 25% favorables dont 75% avec recommandations 
Economie /Tourisme : 65% favorables dont 31% avec recommandations - 4% défavorables
Culture /Patrimoine : 57% favorables dont 43% avec recommandations
Environnement : 27% favorables dont 73% avec recommandations
Agriculture : 50% favorables dont 14% avec recommandations - 36% défavorables
Habitants : 67% favorables dont 33% avec recommandations 
Autres (CS, CESC,CSRPN, CESER) : 17% favorables dont 83% avec recommandations

Au-delà des résultats du vote des professions agricole et forestière, le GIP entend les revendications fortes portées par les syndicats majoritaires et y porte toute son attention pour la poursuite du processus. On peut constater que pour le 3ème collège, le Parc national représente une formidable opportunité, mais pas à n’importe quel prix !

En conclusion, ¾ des avis sont favorables, ce qui manifeste un fort intérêt pour poursuivre le projet de Parc national.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parc national champagne-bourgogne