Parc national de Champagne et Bourgogne : des retombées économiques sont envisagées

Depuis 2009, un Parc national entre Champagne et Bourgogne est à l'étude. Hier soir, une réunion s'est tenue à Prauthoy, en Haute-Marne. L'occasion d'évoquer les retombées économiques liées à la création de ce parc.

Par P.R

Annoncé il y a déjà 5 ans, le projet de Parc National "entre Champagne et Bourgogne" suit son cours. Il devrait aboutir en 2017.

Jeudi 2 octobre 2014, une réunion était organisée à Prauthoy en Haute-Marne. L'occasion pour les différents acteurs du projet d'évoquer les impacts économiques que ce parc pourrait apporter. Plusieurs projets pourraient voir le jour grâce à la création de ce parc national.

117 communes concernées

Autour d'une table ronde, les élus de la communauté de commune d'Auberive, Vingeanne, Montsaugeonnais étaient invités à réfléchir aux retombées économiques qui pourrait découler de cette création. Selon le président du groupement d'intérêt public en charge du dossier, ces discussions et ses échanges sont essentiels, car de nombreux secteurs sont concernés : l'environnement, le tourisme ou encore l'agriculture...

A cheval sur la Côte d'or et la Haute-Marne, le futur parc devrait s'étendre sur 117 communes. Si une grande majorité des acteurs sont aujourd'hui favorables à la mise place de ce projet, certains professionnels, comme les agriculteurs, craignent des répercussions négatives, notamment concernant les contraintes environnementales qui pourraient s'ajouter à leur cahier des charges déjà bien rempli...

Reportage de Cécile Claveaux et Jean-Louis Saintain avec :
  • Jean-Yves Goustiaux, directeur du centre d'initiation à la nature d'Auberive
  • Guy Durantet, président du GIP en charge de la préfiguration du Parc national
  • Christophe Fischer, président de la chambre d'agriculture de la Haute-Marne
Parc national Champagne Bourgogne : les retombées économiques

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus