Sécurité routière : en 2014, la mortalité est repartie à la hausse en Bourgogne

Publié le Mis à jour le
Écrit par P.R

La mortalité sur les routes de France a augmenté en 2014 après une baisse quasiment constante depuis plusieurs années. En Bourgogne aussi la tendance s'est inversée. Seul le département de l'Yonne enregistre une amélioration et une baisse du nombre de tués sur ses routes l'an dernier.



Les chiffres de la sécurité routière ne sont pas bons pour l'année 2014 en Bourgogne comme partout en France. L'Yonne est le département bourguignon qui s'en sort le mieux avec une baisse du nombre de tués sur ses routes alors que la Côte d'Or, la Nièvre et la Saône-et-Loire suivent la tendance nationale à la hausse.

durée de la vidéo : 04min 00
Sécurité routière : en 2014, la mortalité est repartie à la hausse en Bourgogne ©INA


Yonne :

A contre courant des chiffres et de l'évolution nationale, le bilan provisoire de la sécurité routière 2014 dans l'Yonne par rapport à 2013 est en nette baisse :
  • 196 accidents corporels : - 14 % 
  • 256 blessés : - 11,1 %
  • 34 tués : - 8,1 %
Si le nombre d’accidents et de blessés est en baisse constante depuis 2010, le nombre de tués reste, quant à lui, à un niveau élevé, au-dessus de 30 victimes (seul l’année 2012 avec 25 tués fait exception). La situation reste donc fragile.


Saône-et-Loire :

Le département de Saône-et-Loire a vu le nombre de tués sur ses routes augmenter en 2014 :

  • 38 décès en 2014 : + 12 %
  • 259 accidents en 2014 : + 5 %
  • 344 blessés en 2014 : + 6 %
Les principales causes ayant provoqué des accidents mortels sur les routes de Saône-et-Loire entre janvier et décembre 2014 sont les conditions météorologiques, l'alcool et le non respect du port de la ceinture de sécurité.

Côte d'Or :

Après deux années de très forte baisse, le nombre de victimes de la route en Côte d'Or repart à la hausse, à l’image de la tendance nationale. Les chiffres de 2014 révèlent une très forte augmentation pour le nombre de morts sur les routes par rapport à 2013 :

  • 240 accidents corporels  : +10 soit une hausse de 4,3%
  • 301 blessés : + 20 soit une augmentation de 7%
  • 31 accidents mortels 
  • 36 tués : + 8 soit une hausse de 28%
Selon la préfecture de Côte d'Or, les principales causes des accidents mortels sont : la vitesse excessive ou inadaptée, les stupéfiants ou l'alcool. Les usagers de la route les plus impliqués sont les personnes âgées de 25 à 65 ans (57 %), les véhicules légers (66 %) et les deux roues motorisés (16 %).


Nièvre : 

Dans la Nièvre, le bilan concernant le nombre de personnes décédées dans un accident de la route est exactement le même que pour 2013. En revanche le nombre de blessés et d'accidents sont en nette augmentation.

  • 15 personnes tuées en 2014 
  • 257 personnes blessées soit + 9 % par rapport à 2013
  • 214 accidents soit + 20 % par rapport à l'année 2013

FRANCE :

Sur l’ensemble de l’année 2014, la mortalité routière en France est estimée en hausse de 3,7%, soit 120 décès de plus qu’en 2013.

Au niveau national, en 2014 on peut observer que le mois de juillet a été exceptionnellement bas, alors que c’est habituellement le mois le plus meurtrier de l’année. En revanche, on retrouve un mois d’octobre particulièrement meurtrier, à l’instar de 2011 et décembre 2014 est le mois le moins meurtrier.

La mortalité routière a diminué de 15% entre 2010 et 2014, comme entre 2006 et 2010. Depuis 2006, la baisse est réalisée une année sur deux, en alternance avec une année de quasi-stabilité.