• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Elections départementales : Marine Le Pen était à Branges pour soutenir les candidats FN

Marine le Pen en visite à Branges pour lancer la campagne des élections départementales / © @ Sylvain Bouillot
Marine le Pen en visite à Branges pour lancer la campagne des élections départementales / © @ Sylvain Bouillot

La présidente du Front National était en déplacement à Branges, dans la Bresse, dimanche 15 février 2015. Elle est venue apporter son soutien aux 116 candidats frontistes qui se présentent aux élections départementales les 22 et 29 mars prochains dans le département de Saône-et-Loire.

Par L.R avec AFP



Le Front National veut donner un coup d'accélérateur à sa campagne pour les élections départementales des 22 et 29 mars 2015.
Pour cela, Marine Le Pen, la Présidente du parti a fait le déplacement à Branges, en Saône et Loire dimanche 15 février 2015.
 

 / © @Sylvain Bouillot
/ © @Sylvain Bouillot

 

Le parti d'extrême droite présente 116 candidats en Saône-et-Loire

58 titulaires et 58 suppléants, soit des candidatures dans les 29 cantons du département. A ce jour, le FN ne compte aucun élu au conseil général de Saône-et-Loire et souhaiterait donc se faire une place dans l'hémicycle départemental.

Grâce à ces élections, Marine Le Pen "entend poursuivre sa stratégie d'implantation locale"






 

Elections départementales : Marine Le Pen a présenté les candidats de Saône-et-Loire



Les ambitions du FN 

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. En 5 ans, le Front National a multiplié par 5 son score dans le département.
 En 2009, le FN avait obtenu 5,36% desvoix aux élections européennes.  En mai 2014, pour ce même scrutin, le parti bleu marine s'est classé juste derrière
l'UMP d'Arnaud Danjean avec 24,9%. Les responsables départementaux espèrent qu'au moins un de leurs 29 binômes soit élu en mars prochain.

 

Autun 1Patrice Thibert, Anaïs RichardGergyValérie Guillarme, Guy Moriau
Autun 2Jean-Jacques Barnay, Mireille BalleriauxGivryJean-Michel Gallioz, Céline Ripoteau
BlanzyChristian Launay, Francine MalatyGueugnonDominique Salles, Diane Launay
ChagnyPhilippe Soulier, Nathaly SzychHurignyAlain Cognard, Audrey Richard
Chalon 1Gérard Chassan, Blanche SilatLouhansJean-Philippe Hurtault, Marie Reverchon
Chalon 2Ghislaine Launay, Christian BarletMâcon 1Serge Baclet, Corinne Mossire
Chalon 3Florian Dottoni, Jacqueline DugueMâcon 2Thomas Gronier, Danielle Barbosa
La Chapelle-de-GuinchaySerge Papion, Carole AlamerceryMontceau-lès-MinesLilian Noirot, Nicole Caboche
CharollesEric Planque Bonini, Nicole PellenardOuroux-sur-SaôneAlain Taulin, Christine Leneveu
Chauffaillesen cours de désignationParay-le-MonialMichel Jondet, Murielle Devillard
ClunyEric Durdilly, Isabelle GueritePierre de BresseSébastien Alloin, Cécile Guilhot
Le Creusot 1Yannick Lacroix, Laëtitia LaunaySaint-RémyFabien Lepetit, Jacqueline Munch
Le Creusot 2Quentin Bijard, Charlène Meyer-MiolaSaint-VallierDenis Guillet, Anne-Sophie Furgala
CuiseauxAnthony Dorier, Viviane TrésorierTournusDominique Marchal, Danielle Perret
DigoinAlain Lagoutte, Nicoleta Marin  
 / © @ Sylvain Bouillot
/ © @ Sylvain Bouillot



Près de 30% des Français souhaitent le succès du Front National aux prochaines élections départementales

Selon un sondage Ifop pour le journal du dimanche, le parti de Marine Le Pen gagne 9 points par rapport à une enquête effectuée avant les municipales de 2014.
Alors que 29% des personnes interrogées souhaitent le succès des candidats du FN, 25% préfèrent ceux de l'UDI et de l'UMP et 22% ceux du PS. Les candidats d'EELV et du Modem sont crédités de 8%.

Par rapport à une enquête de l'Ifop réalisée avant les municipales de l'année dernière, l'UDI et l'UMP perdent 8 points (de 33% en 2014 à 25 % en 2015) tandis que le PS enregistre une baisse de 6 points (de 28% en 2014 à 22 % en 2015).
Dans le même temps le FN voit sa côte grimper de 9 points passant de 20 % en 2014 à 29 % pour les prochaines départementales.

Le sondage de l'Ifop pour le JDD a été mené auprès d'un échantillon de 900 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 960 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (hors ville de Paris et métropole de Lyon). Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 11 au 13 février 2015.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus