Leaders Cup : la JDA Dijon rejoint Strasbourg en demi-finales

Dijon s'est qualifié pour les demi-finales de la Leaders Cup de basket (ex-Semaine des As) en brisant l'élan du Paris-Levallois (80-66) vendredi 20 février 2015.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Pour la première fois depuis la création de la Leaders Cup, les Dijonnais accèdent à la demi-finale.

Pourtant,Dijon n’était pas très en confiance avant ce match, car l’équipe a aligné trois défaites d'affilée.
La JDA souffrait aussi de l’absence du pivot Ferdinand Prénom, qui doit être opéré des des ligaments croisés du genou gauche le 3 mars à la clinique de Chenôve, en Côte d'Or.

Les hommes de Jean-Louis Borg ont réussi malgré tout un excellent match.
Ils ont réussi à faire plier les Parisiens dans un dernier quart-temps à sens unique où le Paris-Levallois  n'a inscrit que 8 points (22 pour Dijon).
Steven Gray (24 pts) et Erving Walker (18 pts) ont été les grands artisans du succès de la JDA.



Les Dijonnais affronteront samedi 21 février, à 18h, Strasbourg, leader de la ProA, qui a éliminé le Havre (73-57).
La SIG, leader du Championnat de France, n'a encore jamais remporté la Leaders Cup malgré sa finale en 2013 et sa demi-finale en 2014.



"On a créé une belle surprise. On va essayer de renouveler cet exploit en essayant surtout de bien faire et de garder l'intensité défensive qui a été la nôtre aujourd'hui", a déclaré Jean-Louis Borg, l’entraîneur de Dijon.
"Ce n'est pas évident d'enchaîner quand on a une équipe comme la nôtre. Strasbourg est mieux équipée que nous pour jouer ce type de compétition.
J'espère que lors de ce match la frustration de notre défaite contre eux en Championnat (70-74 le 31 janvier) va rejaillir et nous donner l'envie de nous surpasser", a conclu le coach dijonnais.