Saône-et-Loire : 7 communes sont privées d'eau potable

Une présence de germes a été détectée sur le réseau d'eau de Charbonnat, situé sur la commune de Thil-sur-Arroux. La préfecture du département indique que l'eau du robinet est impropre à la consommation dans cinq villages et sur une partie de deux autres communes.

Dans un communiqué daté du vendredi 20 février 2015, la préfecture de Saône-et-Loire indique une restriction d'usage de l'eau destinée à la consommation sur le réseau du Charbonnat.

Un contrôle sanitaire a, en effet, montré un dépassement des valeurs limites de qualité fixées par le code de la santé publique.
Il a été détecté une présence de germes témoins de contamination fécale (9 UFC Escherichia-coli/100ml ).

L'eau du robinet ne doit donc pas être utilisée "pour la boisson, la préparation des aliments et l’hygiène dentaire sauf après ébullition pendant au moins 5 minutes", détaille le communiqué des autorités qui annoncent que des mesures correctives et de nouvelles analyses sont en cours.

Les communes concernées sont :  

  • La Boulaye
  • Saint-Nizier-sur-Arroux
  • Thil-sur-Arroux
  • La Tagnière (partie Souve-Montfeurton)
  • Saint-Eugène (partie nord)
  • Dettey
  • Charbonnat