Yonne : la droite avance divisée dans le canton de Sens 1

Dans ce nouveau territoire qui englobe les ex cantons de Sens nord-est et Sens ouest, les luttes intestines à droite s’étalent au grand jour. André Villiers, le président (UDI) sortant du conseil général, et Marie-Louise Fort, la maire (UMP) de Sens, soutiennent chacun un candidat différent.

Dans ce canton de Sens, ce premier tour sera synonyme de primaire à droite. Gilles Pirman et Danièle Gysels se prévalent du soutien d’André Villiers. Ce duo compte sur cette caution et son bilan. Gilles Pirman avait, en effet, été élu en 2011 sous l’étiquette UMP dans l’ancien canton de Sens nord-est.

Pour briguer sa réélection cette fois, il n’a pas demandé l’investiture de l’UMP. Il ne l’aurait pas eu. Marie-Louise Fort a décidé d’appuyer le tandem formé par Laurence Ferrien et Paul-Antoine de Carville. Ce dernier n’est autre que son jeune adjoint aux quartiers.

C’est un peu la guerre des clans qui avait déchiré la droite départementale en 2011, avec comme point d’orgue l’élection surprise d’André Villers au poste de président du conseil général, qui se prolonge dans cette nouvelle campagne.

En embuscade, se trouve le Front national représenté par Gabrielle Delmont-Baudoin et Raphaël Ponroy. Les électeurs les connaissent déjà : ils étaient sur la liste d’Edouard Ferrand aux dernières municipales. Raphaël Ponroy a d’ailleurs remplacé le patron du FN de l’Yonne au conseil municipal de Sens après l’élection d’Edouard Ferrand au Parlement européen. Ce binôme espère surfer sur la même vague bleue marine qui avait porté leur parti en deuxième position aux premier tour des municipales de 2014 avec un peu plus des 15% des suffrages.

Dans ce canton traditionnellement ancré à droite, la gauche présente le tandem Claudine Huguenot et Christophe Ben Ali. Ils n’ont pas toujours été du même bord quand la gauche se déchirait au conseil municipal de Sens. Des tensions qui semblent apaisées dans cette moitié-là de la ville.

Pour achever ce tour d’horizon, le Front de gauche et Europe-Ecologie-Les Verts ont investi le duo Gil Gilbert et Ilham Maabich.

Tous les candidats du canton de Sens 1 :

Départementales 2015, mode d’emploi

Les élections départementales (ex-cantonales) auront lieu les dimanches 22 et 29 mars 2015. Une des nouveautés de ce scrutin est l’apparition de binômes de candidats (un homme, une femme). Par ailleurs, on appelle désormais conseillers départementaux les anciens conseillers généraux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales