• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'AJ Auxerre bat Guingamp (1-0) et se hisse en finale de la coupe de France !

L'AJA en finale : les supporters exultent en envahissant la pelouse de l'Abbé Deschamps / © Théo Souman
L'AJA en finale : les supporters exultent en envahissant la pelouse de l'Abbé Deschamps / © Théo Souman

Dans un stade en fusion, l'AJ Auxerre s'est qualifiée pour la finale de la coupe de France de football après sa victoire, hier à l'Abbé Deschamps, 1-0 sur Guingamp, club de Ligue 1 et tenant du titre. Une soirée folle pour le football auxerrois ! Après l'exploit, découvrez les réactions en vidéo.

Par C. Tarrisse

10 ans d'attente

L’AJA retrouvera la lumière du Stade de France après avoir éliminé le tenant du titre, Guingamp, en demi-finale de la coupe de France, grâce à un but de Sammaritano dès la 15ème minute. Cela faisait dix ans que le club auxerrois n'avait pas atteint ce niveau de la compétition. Ils attendaient ça depuis si longtemps que les supporters n’ont pu s’empêcher d’envahir le terrain, après la fin du match (et même avant, pour quelques dizaines de supporters un peu trop impatients qui ont cru que l'arbitre avait déjà sifflé).

Les réactions recueillies après la rencontre par Théo Souman et Claude Heudes, avec dans l'ordre :
  • Jean-Luc Vannuchi, entraîneur de l'AJ Auxerre
  • Guy Cotret, président de l'AJ Auxerre
  • Frédéric Sammaritano, milieu offensif de l'AJ Auxerre
  • Vincent Gragnic, milieu offensif de l'AJ Auxerre
  • Jocelyn Gourvennec, entraîneur de l'En Avant Guingamp
  • Donovan Léon, gardien de but de l'AJ Auxerre
AJA / Guingamp : les réactions (07/04/2015)


Le résumé du match

Face au tenant du titre, Guingamp (L1), Auxerre (L2) a joué parfaitement le jeu. Chauffés à blanc par un public de folie, les Auxerrois entraient comme des morts de faim dans cette demi-finale. Une domination justement récompensée par un but de l'omniprésent Frédéric Sammaritano à la 15ème minute (1-0, 15e).
Le public auxerrois a répondu présent pour ce rendez-vous d'exception / © TS
Le public auxerrois a répondu présent pour ce rendez-vous d'exception / © TS

Auxerre gérait sa première période de main de maître, mais ne parvenait pas à faire le break, malgré plusieurs occasions sérieuses. Bougés sérieusement dans leur vestiaire par Gourvennec, les Guingampais revenaient avec de meilleures intentions mais une domination stérile, si ce n’est une parade de Léon à l’heure de jeu face à Mandanne. Même l’expulsion de Jamel Aït Ben Idir (73e) pour un deuxième carton jaune ne changeait rien. Giresse faisait passer un ultime frisson en ratant une volée à bout portant en fin de match.

Bien regroupés, les Auxerrois ne tremblaient pas et pouvaient savourer leur succès, 1-0. Dix ans après son dernier titre, l’AJA retrouve le Stade de France, un remake pour la génération vainqueur de la Gambardella l’an passé.

Après la victoire, le gardien de but a posté cette vidéo sur un réseau social, pour partager la fête dans le vestiaire auxerrois.

RDV au stade de France le 30 mai !!! Merci au public pour leur soutien. On a fait le boulot ... Pensée également à tous les salariés du club ✌️✌️✌️

Posted by Donovan Léon on mardi 7 avril 2015


La réaction de Jean-Luc Vannuchi (entraîneur AJ Auxerre)

« On vit des moments extraordinaires, on est pas épargné par les blessures, les suspensions depuis le début de saison, il faut fêter ça ce soir, mais restez concentrés aussi car samedi on est à Brest, on est à 5 points du podium. Il faudra bien récupérer, c’est un match important. La génération de Gambardella, c’est une bonne génération, il y a des cycles, c’est des gamins, il faut les faire jouer 4/5 matchs et on les renvoie ensuite en réserve. »

Retrouvez plus de réactions sur le blog Sports Bourgogne.


Sur le même sujet

La Comelle : partez en randonnée avec des rapaces !

Les + Lus