Il faudra patienter jusqu’en juillet 2016 pour connaitre les chefs-lieux définitifs des futures régions

Quelle capitale pour la future grande région Bourgogne-Franche-Comté ?
Quelle capitale pour la future grande région Bourgogne-Franche-Comté ?

Les chefs-lieux définitifs des futures régions créées par la réforme territoriale seront arrêtés en juillet 2016, a indiqué le ministère de l'Intérieur lundi 13 avril 2015.

Par AFP


C’est le mercredi 22 avril 2015 que "le gouvernement présentera les principes et le calendrier de la réforme de l'Etat en régions, à la suite de la nouvelle carte adoptée par le Parlement", explique le ministère de l'Intérieur.
"Seront également arrêtées les mesures d'accompagnement des agents dans le cadre de cette réforme". "Ces principes reposent sur la volonté de garantir une juste association des territoires à cette réforme. Aucun territoire ne doit rester à l'écart", assure le ministère de l'Intérieur.

"Les fonctions des préfets préfigurateurs des régions seront déterminées et les directeurs d'ARS (agences régionales de santé) et les recteurs désignés", ajoute la place Beauvau. Ils seront "chargés de préfigurer et coordonner la réforme, de conduire le dialogue avec les élus et les organisations syndicales, pour arrêter le projet territorial à la base de la réforme."

"Durant l'été, c'est-à-dire après cette concertation, le gouvernement pourra arrêter par décret la liste des chefs-lieux provisoires, nécessaires à l'organisation des élections" régionales de décembre.

"Les chefs-lieux définitifs seront arrêtés en juillet 2016, après renouvellement des conseils régionaux en 2015", conclut le ministère de l'Intérieur.

Dijon, Besançon ou Dole ?

En Bourgogne, le choix de la future grande région fait l'objet d'un débat depuis plusieurs mois.
Ainsi, le député UMP de l'Yonne Guillaume Larrivé milite auprès des élus de son département pour que Dijon soit choisie comme capitale de la grande région Bourgogne/Franche-Comté qui sera effective à partir du 1er  janvier 2016.

Rappelons que Marie-Guite Dufay, présidente PS de la Région Franche-Comté, plaide pour que Besançon soit la capitale de la future Région Bourgogne/Franche-Comté. C'est aussi la position de Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus