Le moustique tigre arrive en Bourgogne

Le moustique tigre arrive et prolifère en France, sa surveillance est nécessaire. Bien implanté dans les départements du Sud de la France depuis 2004,  des spécimens ont été rencontrés en Bourgogne. La vigilance est de mise autour de cet insecte, vecteur de la dengue et du chikungunya.

Le moustique tigre, à l'aise dans les contrées tempérées

Le moustique Aèdes albopictus, appelé aussi "moustique tigre" est un moustique d'origine tropicale, et il s'adapte bien à nos contrées tempérées.
Rencontré dans les zones touristiques d'Outremer, il se développe dans nos zones tempérées, et peut très bien être vecteur de maladies comme la dengue et le chikungunya.

Vigilance et moyens de lutte contre la prolifération

Tout d'abord, la surveillance est nécessaire, avec un niveau de vigilance orange dans l’Yonne : surveillance dans les communes de Precy-sur-Vrin, Sceaux et Venoy.
Vigilance orange en Côte d’Or : surveillance dans les communes de Beaune, Dijon, Fontaine-les-Dijon et Merceuil.
Vigilance orange en Saône-et-Loire (2013) : surveillance dans les communes de Chalon-sur-Saône, Mâcon, Saint-Rémy et Tournus.

Par ailleurs, il faut limiter toute prolifération, en supprimant toutes les zones d'humidité possible dans un jardin, afin d'éviter la prolifération des larves :
  • supprimer les endroits où l’eau peut stagner : petits détritus, encombrants, bâches plastiques, pneus usagés, déchets verts. À défaut, ces endroits peuvent être remplis par du sable ou de la terre. Les moustiques sont en effet attirés par les eaux stagnantes, dans lesquelles ils viennent se reproduire.
  •  
  • changer l’eau des fleurs et des plantes une fois par semaine, supprimer les soucoupes des pots de fleur, ou de remplacer l’eau des vases par du sable humide.
  •  
  • vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages.
  •  
  • couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un simple tissu : bidons d’eau, citernes, bassins.
  •  
  • couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau : eau de Javel, galet de chlore.



Pour plus d'infos, le site de Vigilance Moustiques : http://vigilance-moustiques.com/

Le reportage de Michel Gillot et Esmeralda Terpereau

Intervenants :
  • Alexandra Fel, Entente Interdépartementale Démoustication Rhône-Alpes
  • Rémi Foussadier, Directeur Entente interdépartementale démoustication Rhône-Alpes
La préfecture de Saône-et-Loire a présenté aujourd'hui mercredi 27 mai son plan de surveillance et de lutte contre le moustique tigre. La Saône-et-Loire est l'un des 20 départements français où la présence de ce moustique originaire d'Asie est avérée. Dans l'hémisphère sud, cet insecte est le principal vecteur de deux maladies, la dengue et le chikungunya, et le dispositif mis en place a justement pour but d'éviter l'apparition de ces maladies sur notre sol. reportage Michel Gillot et Esmeralda Terpereau