Litige entre deux familles à Belfort

Une autopsie doit être pratiquée ce jeudi après-midi, suite au meurtre mardi soir à 19h, d'un habitant de Rixheim de 31 ans. Le procureur de la république, Ariane Combarel a tenu à faire le point, mercredi après-midi, lors d'une conférence de presse. 

Le quartier des résidences, mardi 2 juin : un jeune homme a été mortellement poignardé.
Le quartier des résidences, mardi 2 juin : un jeune homme a été mortellement poignardé. © Jacques Paté/France 3
"Nous ne connaissons pas précisément la part de responsabilité de chacun des protagonistes... Il y aura un gros gros travail d'investigations sur commissions rogatoires pour déterminer le contexte et l'origine du conflit. Nous savons pour le moment que le suspect fait partie d'une famille et la victime de l'autre famille", a affirmé Ariane Combarel, procureur de la république, mercredi après-midi lors d'une conférence de presse. Elle a également confirmé que la victime est décédée lors d'une bagarre suite à un conflit entre deux familles de la communauté turque. 
Même si la tension s'est accrue depuis l'incident, Ariane Combarel a démenti tout incident à l'hôpital. Toute la soirée police et gendarmes ont assuré la surveillance des cages d'escaliers des immeubles où résident les deux familles.

Un homme poignardé

A 19h  mardi soir, sur le parking d'Oslo et de Vienne, dans le quartier des Résidences à Belfort, un habitant de Rixheim de 31 ans est mort poignardé.
Le principal suspect, un Belfortain de 35 ans, aurait sorti un couteau de sa poche et poignardé au coeur la victime qui tentait de s'interposer dans la bagarre. Une bagarre qui aurait commencé plus tôt dans la journée entre plusieurs femmes et poursuivies tout au long de la journée. Néanmoins le procureur reste prudent quant à l'élément qui aurait déclenché les tensions. 

Une autopsie doit être pratiquée ce jeudi matin. Et une information judiciaire pour meurtre doit être ouverte pour meurtre dans l'après-midi. 

durée de la vidéo: 01 min 13
Drame en pleine rue à Belfort



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société