• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

205 Africa Raid : une aventure bien franc-comtoise

L'édition 2019 fera la part belle aux dunes Marocaines / © 205 Africa Raid
L'édition 2019 fera la part belle aux dunes Marocaines / © 205 Africa Raid

Du 19 au 28 octobre 2019, une soixantaine de Peugeot 205 participeront au 205 Africa Raid au Maroc. Une aventure dans les traces du rallye Dakar, mais organisée par des Francs-Comtois, avec une majorité d’équipages régionaux.

Par Franck Menestret

Un organisateur franc-comtois, ex pilote du Paris-Dakar

L’organisateur du 205 Africa Raid s'appelle Philippe Jacquot. Il a participé à 7 rallyes Paris-Dakar lorsqu’il était organisé sur le territoire africain. Pilote et copilote à bord de son camion MAN, il a remporté l'une des étapes du Dakar 2007. 
Il connaît donc particulièrement bien les zones désertiques et les plus beaux paysages, surtout ceux du Maroc.
PDG de l'entreprise "Dépannage 70, Cass'auto Jacquot",  il crée le "205 Africa Raid" en 2004 et y associe sa fille Fanny et son fils Rudy. L'agence de voyage Lurodakar (contraction de Lure et Dakar) voit alors le jour. 
Philippe Jacquot, organisateur du 205 Africa-Raid / © 205 Africa Raid
Philippe Jacquot, organisateur du 205 Africa-Raid / © 205 Africa Raid

L’idée du 205 Africa Raid consiste depuis 16 ans à proposer aux équipages une aventure hors normes dans le désert marocain. Un raid, mais pas un rallye, la nuance est importante. Même si le terrain de jeu est le même que celui du Dakar, le 205 Africa Raid est surtout une balade associant aventure, découverte, pilotage, navigation et partage. Les frais d'inscription sont aussi beaucoup plus abordables que ceux du Dakar, à partir de 990 euros par personne.

C'est donc un « Dakar tranquille » où l’on prend le temps de faire connaissance avec les Marocains, de découvrir leur mode de vie et leurs villages. Ce raid n’est pas une épreuve chronométrée, juste une balade, avec des points de passages obligés, nécessitant, comme au Dakar,  une parfaite connaissance de la navigation entre le pilote et le copilote.


Une soixantaine de "205" sorties des usines de Sochaux


Plus qu’une voiture, la « 205 » est un mythe en Franche-Comté. Une « young timers » désormais.  Ces voitures de pus de 30 ans, sont entrées dans la légende. Et c’est particulièrement vrai dans le nord Franche-Comté où la petite voiture, sortie des usines Peugeot de Sochaux, a été produite à plus de un million d’exemplaires.

Pour rappel, sa production a débuté en 1982, et le succès de la 205 a sauvé l’entreprise Peugeot-Talbot qui traversait alors une crise importante. Toutes les étude de conception ont été réalisées à Sochaux, tandis que les tests techniques et mécaniques se sont déroulés sur le site de Belchamp.
Les 205 prêtes au départ / © 205 Africa Raid / Lurodakar
Les 205 prêtes au départ / © 205 Africa Raid / Lurodakar

Pour participer au raid, il est indispensable de posséder une 205, c’est le principe. Les organisateurs sont comtois et soucieux de valoriser le savoir-faire industriel régional… Mais ce qu’on sait aussi, c’est qu’à l’origine Philippe Jacquot voulait proposer l’aventure comme remerciement à ses meilleurs clients. Et quand il a testé plusieurs voitures dans des conditions difficiles : chemins, pierriers, sable, chaleur … seule la 205 l’a ramené à la maison.

Les 60 équipages de la 16eme édition embarqueront donc à bord d’autant de petites lionnes prètes à rugir de plaisir. Des 205 « de famille » ou achetées d’occasion. Des versions familiales ou utilitaires, des diesels et des version essences.  Souvent retapées par le garagiste du coin ou par les concurrents eux-mêmes, ces voitures sont souvent repeintes au couleurs du raid, et équipées d'accessoires de sécurité imposés par les organisateurs (arceaux, anneaux de remorquages, harnais, plaques moteur….)
 

20 équipages bourguignons et franc-comtois

 

Une soixantaine d'équipage participeront au 205 Africa Raid, un tiers seront issus de la région.

Venus de tous les départements, les équipages majoritaires sont les Haut-Saônois. Une prédominance certainement liée à la proximité de l'agence Lurodakar, organisatrice du raid, et basée à Frotey-Les-Lure.

Au total 7 équipages originaires de Haute-Saône seront au départ, principalement des couples. Il y aura notament parmi eux David et Aurélie Rihn, Rémi et Sophie Enderlin. Les deux voitures rouleront ensemble car leurs occupants sont de grands amis, dans la vie personnelle et professionnelle. Pour le raid, ils ont ensemble, créé l'association "l'agence aventurière" pour récupérer des fonds, mais aussi des vêtements et équipements médicaux qu'ils emporteront dans des écoles et hopitaux marocains.
 

Rencontre avec deux équipages du prochain Africa Raid 2019


 

Vivez le 205 Africa Raid en live avec France 3 Bourgogne Franche-Comté

Cette 16ème édition sera suivie de près par une équipe de France 3 qui fera le déplacement. Chaque soir (si réseau 3/4G satisfaisant au bivouac), notre équipe ( Franck Menestret, Philippe Arbez et Karl Monnin) proposera un compte-rendu d’environ 7 minutes sur l’étape du jour. « Le journal du raid » sera mis en ligne chaque jour sur la page Facebook de France 3 Bourgogne Franche-Comté entre 20h30 et 21h.
Sur le site internet de France3 Franche-Comté vous pourrez retrouver chaque jour le « live » de la journée, avec les photos, vidéos et textes envoyés par notre équipe.
Sur une carte, vous pourrez aussi, en temps réel suivre la progression de tous les équipages et de l’équipe France 3 grâce à la géolocalisation de l’ensemble des véhicules.

A la télé, du 20 au 28 octobre, plusieurs interventions sont envisagées dans le journal régional de 19h, en fonction des possibilités de retransmission depuis le bivouac.

A partir du 4 novembre, et tous les soirs de la semaine vous retrouverez le feuilleton « 205 Africa Raid » dans le journal régional de 19H.

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus