• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

“Les 24 heures dans le supérieur” : une découverte concrète de l'enseignement supérieur pour les lycéens

24 heures dans le supérieur à Besançon
24 heures dans le supérieur à Besançon

Deux mille lycéens découvrent cette semaine 249 filières universitaires en Franche-Comté. Seulement cinq académies proposent ce type de dispositif initié par l'academie de Besançon il y a dix ans.

Par Isabelle Brunnarius

Comment réussir son orientation ? Pour donner une chance de plus aux jeunes de trouver la formation qui leur convient, l'académie de Besançon et l'Onisep ont mis au point le dispositif "24 heures dans le supérieur".
Concrètement, les lycéens ont jusqu'au 15 février pour s'inscrire à une ou deux demi-journée d'immersion dans un ou deux établissements de l'enseignement supérieur. Cette année, 249 filières participent dont l'école de médecine et de pharmacie. Un succès !  Il y avait 380 demandes de lycéens pour seulement 70 places.
Ce sont essentiellement des élèves de 1ère qui s'inscrivent. Tout est basé sur l'autonomie des élèves. C'est à eux de s'inscrire et ils s'organisent pour se rendre dans l'université ou le BTS qui les interessent. A noter que pour les filières sélectives comme les BTS, le fait de mentionner ultérieurement dans Parcours sup son inscription à cette opération peut être un plus. 
 
24 heures dans le supérieur à Besançon
C'est une opération made in académie de Besançon. "24h dans le supérieur" permet à des lycéens de première d'intégrer quelques heures durant une formation post-bac. Une immersion idéale pour mesurer motivation et vocation et éviter d'eventuelles erreurs de parcours dans le processus d'orientation. Avec Sifaye Mane et Océane Saule, élèves de 1ere Nolwenn Creismeas déléguée régionale adjointe ONISEP Sébastien Thomas enseignant BTS Lycée Ledoux reportage S.Bourgeot, D.Colle et S.Chevallier

Sur le même sujet

AJ Auxerre : la mise en sécurité du stade Abbé-Deschamps débute

Les + Lus