Affaire Alexia Daval : Jonathann Daval a-t-il révélé de nouvelles informations ?

Jonathann Daval mis en examen pour le meurtre de sa femme le 28 octobre 2017 à Gray a été de nouveau entendu mercredi par le juge d'instruction à Besançon. Une audience à sa demande et très attendue par les avocats, tant de la défense que par celui des parties civiles. 
Jonathann Daval effondré avait pris la parole à l'issue de la marche blanche le 8 décembre à Gray
Jonathann Daval effondré avait pris la parole à l'issue de la marche blanche le 8 décembre à Gray © SEBASTIEN BOZON - AFP

Maître Jean Marc-Florand, l'avocat des parents d'Alexia Daval et de sa soeur le serinait depuis plusieurs jours dans les médias. Il était urgent que la justice réentende Jonathann Daval car il restait des zones d'ombre dans ce dossier. C'est donc chose faite.
L'audition s'est déroulée mercredi matin à Besançon. Elle a duré longtemps, de 2h30 à 3h00.

Son avocat Me Schwerdorffer n'a pas souhaité faire de commentaires pour ne pas nuire à l'enquête. Il confirme simplement que Jonathann Daval a redit au juge d'instruction ne pas avoir brûlé le corps de sa femme retrouvé partiellement calciné en forêt non loin de Gray.
 
Le mari d'Alexia, qui avait fini par avouer au bout de trois mois d'enquête qu'il avait étranglé sa femme lors d'une dispute puis transporté le corps en forêt d'Esmoulins, n'avait été entendu qu'une seule fois par le juge d'instruction. C'était le 9 mars à Besançon. 

Depuis son incarcération fin janvier à la prison de Dijon, l'état de santé de Jonathann Daval s'était dégradé. Perte de poids spectaculaire, séjour dans l'unité hospitalière et psychiatrique de la maison d'arrêt. Depuis, son avocat, Me Schwerdorffer assure que l'état de son client s'est amélioré. 
 

Jonathann Daval a t-il tout dit ? A-t-il pu bénéficier de complicité dans la mort d'Alexia et le transport du corps dont il nie la carbonisation partielle ? Que donnent les analyses ADN de l'homme retrouvé suicidé à Esmoulins ? Son ADN était-il présent sur la scène de crime ? Beaucoup de questions restent en suspens et des rebondissements ne sont pas impossibles à en croire les avocats. 

"Je n'ai jamais exclu la piste de la complicité, je ne referme pas cette piste car je continue à penser intellectuellement qu'il est possible que Jonathann Daval ait pu avoir un complice" expliquait il y a quelques jours Maître Florand.


Lire tous nos articles sur ► l'Affaire Alexia Daval
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire alexia daval faits divers justice société