• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire de la disparition de Narumi : le suspect auditionné mercredi au Chili

Nicolas Zepeda dans les coursisves du palais de Justice de Santiago du Chili en février 2017
Nicolas Zepeda dans les coursisves du palais de Justice de Santiago du Chili en février 2017

Le procureur de Besançon et l'une des juges d'instruction chargés de l'affaire Narumi Kurosaki, étudiante japonaise disparue en décembre 2016, sont en route pour le Chili afin d'interroger son ex-petit ami, premier suspect du dossier.

Par Christophe Joly

Après une première audition en février 2017,  Nicolas Zepeda devrait de nouveau arpenter à partir de mercredi 17 avril les coursives du Palais de Justice de Santiago du Chili.
Mais cette fois le procureur de la République de Besançon sera là ainsi que les membres de la petite délégation qui l'accompagne composé d'une juge d'instruction et des enquêteurs.
Mercredi est convoquée en effet une commission rogatoire internationale.
Une étape importante, la première depuis bien longtemps, dans ce dossier où l'absence de corps a compliqué la tâche de la justice tout comme la nécessité de mettre en accord pas moins de 3 systèmes judiciaires, français, japonais et chilien.

Dès son arrivée à Santioga du Chili, le procureur de la république s'entrediendra avec Ximena Chong ; la procureure chilienne en charge du dossier pour préparer l'audition car mercredi la délégation française ne pourra pas poser directement de questions au suspect.

Pour la délégation française, l'un des objectifs sera d'obtenir un rapatriement judiciare de Nicolas Zepeda mais les chances d'aboutir semblent faibles.
 
Affaire de la disparition de Narumi : le suspect auditionné mercredi au Chili
Récit de Christophe Joly

 

Sur le même sujet

Yonne : les températures hivernales inquiètent les arboriculteurs

Les + Lus