• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les agriculteurs agissent pour la réduction des gaz à effet de serre émis par les ruminants

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

La lutte contre le réchauffement climatique est l'affaire de tous. En ville comme à la campagne, il y a des émissions de gaz à effet de serre. L'élevage de bovins produit du méthane qui est rejeté dans l'atmosphère. En Saône-et-Loire les agriculteurs ont modifié leurs pratiques.

Par Caroline Jouret

Le méthane est un puissant gaz à effet de serre. Sa concentration dans l'atmosphère a considérablement augmenté ces dernières années. Parmi les diverses sources d"émissions de méthane, les troupeaux de bovins comptent pour une part importante.

En cause : la digestion des ruminants. La fermentation digestive des herbivores ainsi que leurs déjections (le fumier) produisent du méthane.

Le scientifiques travaillent depuis longtemps déjà sur ce problème. L'INRA, par exemple a eu de bon résultats en incorporant des huiles végétales riches en acides gras polyinsaturés dans l’alimentation des vaches laitières.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

En Saône-et-Loire, Dominique Gateau est éleveur bovin dans le Charolais. A Viry, il élève plus de 300 ruminants et il veut que ces animaux continuent à manger de l'herbe.

" On ne veut pas tomber dans l'industriel, car les animaux élevés industriellement ne mangent plus d'herbe mais de l'ensilage de maïs, des tourteaux de soja... Nous on n'aime pas ça " dit-il.

Malgré ces réticences, Dominique Gateau est accompagné depuis deux ans d'un chargé d'études afin de réduire son empreinte carbone de 15% d'ici 2030. 

Mathieu Velghen, chef de projet environnement de l'Institut de l'élevage, explique : " Il y a d'autres leviers sur la gestion du système fourrager, de toute l'alimentation qui va permettre de nourrir le bétail pendant l'hiver, il y a des leviers sur la fertilisation des cultures ". 
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

A Saint-Alban, Pascaline Taton, élève des vaches Salers.

Très préoccupée par la réduction des gaz à effets de serre, elle donne à son troupeau une alimentation diversifiée, depuis 20 ans.

" Il y a de d'épeautre, du son de blé, de la luzerne déshydratée, et des tourteaux de soja, et tout provient d'une ferme familiale à Saint-Alban".
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Pascaline Taton a choisi de s'approvisionner à proximité de son exploitation, en circuit court. C'est aussi un moyen de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Un exemple à suivre.

Reportage : Florent Motey et Romy Ho-A-Chuck
Montage : Chantal Gavignet
Avec
Dominique Gateau : éleveur de bovins à Viry (71)
Mathieu Velghen : chef de projet environnement à l'Institut de l'élevage
Pascaline Taton : éleveuse de bovins à Saint-Albain (71)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : le canal de Bourgogne envahi par les algues

Les + Lus