• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Aides PAC : pourquoi l'Etat verse une deuxième avance de 3,5 milliards aux agriculteurs

Le versement de 3,5 milliards d'euros d'avance de trésorerie aux agriculteurs français est en cours. Objectif : compenser le retard de paiement des aides de la politique agricole commune (PAC) pour 2015. Au total, 6,8 milliards ont été versés depuis octobre.

Par avec AFP


Un dispositif d'avance de trésorerie a été mis en place pour pallier le retard de la nouvelle PAC (politique agricole commune), qui est entrée en application cette année, mais dont les premiers paiements sont attendus au mieux en janvier 2016. Des milliers d'exploitations agricoles françaises concernées. C’est le cas notamment en Bourgogne.

"Un nouveau versement arrive sur les comptes bancaires des agriculteurs. Il concerne au total 280 300 agriculteurs pour un montant de 3,5 milliards d'euros", précise le ministère de l'Agriculture mardi 1er décembre 2015. Cette somme s’ajoute aux 3,3 milliards d'euros qui ont déjà été versés le 1er octobre aux "189 200 agriculteurs qui en avaient fait la demande".

"Pour les agriculteurs qui n'avaient pas fait la première demande, ce nouveau versement représente l'équivalent des deux versements apporté en une seule fois", indique le ministère, qui ajoute que "pour les autres il s'agit du complément à l'apport de trésorerie versé en octobre".

Les 280 300 bénéficiaires de ces avances "représentent près de 90% des agriculteurs qui pouvaient bénéficier de cet apport" et les 6,8 milliards versés correspondent à 90% des aides PAC perçues par ces agriculteurs en 2014.

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus