Amputé des deux bras, il participera à la Tranjurassienne

Louis Derungs sur le plateau du 13h de France 2, jeudi 19 janvier 2017. Le jeune homme de 22 ans compte participer à la tranjurasienne en 2018.
Louis Derungs sur le plateau du 13h de France 2, jeudi 19 janvier 2017. Le jeune homme de 22 ans compte participer à la tranjurasienne en 2018.

A 22 ans, Louis Derungs est amputé des deux bras. Il y a trois ans, il était électrocuté. Aujourd'hui, il se confie dans un livre : "15000 volts, une méthode pour s'accomplir." 

Par Sofian Aissaoui

Ce sont 68 kilomètres qui le font rêver. Un parcours de Lamoura à Mouthe. Son épopée transjurassienne, Louis Derungs compte bien la vivre. Il a un an pour s'y préparer.

Son histoire

Ses amis disent de lui qu'il est beau, charismatique et même têtu. Mais jamais il ne disent de Louis qu'il est handicapé. A force de courage, l'homme a su faire oublier ce qui frappe pourtant lorsqu'on le rencontre : il lui manque les deux bras.

15000 volts
Avant, 15000 volts c'était pour lui la force de la décharge électrique qu'il a reçue il y a trois ans, en octobre 2013. Aujourd'hui, c'est le titre de son livre. Un livre avec lequel il veut donner de l'espoir et de la confiance à tous : "J'ai écrit ce livre [15000 volts, une méthode pour s'accomplir] pour tout un chacun, pour que tout le monde prenne conscience de son potentiel." confiait-il dans le JT de 13h de France 2

Un éclair, 15 000 volts et j'ai été éjecté quelques mètres plus loin. Je me suis réveillé un mois et demi plus tard.

Louis sur son lit d’hôpital en octobre 2013. Une image tiré de l'émission Mille et une vies.
Louis sur son lit d’hôpital en octobre 2013. Une image tiré de l'émission Mille et une vies.
L'histoire de Louis est digne d'admiration. Le jeune homme a su faire preuve d'un remarquable courage dans ce moment douloureux de sa vie. Il est à peine majeur lorsqu'il perd deux de ses membres, ses bras. C'était le long d'une voie ferrée à la suite d'une soirée un peu arrosée. "Je ne suis pas monté sur un wagon, je n'ai pas touché les câbles, mais voilà, un éclair, 15 000 volts et j'ai été éjecté quelques mètres plus loin. Je me suis réveillé un mois et demi plus tard." Aujourd'hui, il utilise des prothèses. 

Le jeune Louis, un explorateur

Quand j'étais jeune, je me pensais invincible.

Une image tirée de l'émission Mille et une vies
Une image tirée de l'émission Mille et une vies

Louis Derungs a grandi avec sa soeur à Bruxelles dans les années 90. Sa mère est comptable, son père est employé de banque. Le jeune Louis est explorateur, curieux. Il a soif de découverte. A partir de ses 12 ans, Louis est frondeur : il ne va plus à l'école. A la place, il préfère partir à la découverte de sa ville, Bruxelles.

Passionné de mode
Vers ses 13/14 ans, Louis veut déjà lancer sa ligne de vêtements. Dans les boutiques de Bruxelles, les vendeuses commencent à connaître sa petite bouille. Et puis Louis prend ses crayons pour commencer à dessiner. A 19 ans, alors qu'il s'est installé à Lausanne pour ses études, il pose en tant que mannequin dans des magazines. Sa vie va pour le mieux, mais c'est le choc : il est électrocuté. Sa vie ne s'arrête pas pour autant, bien au contraire. 

La Transju, son prochain défi

Mes  défis sportifs, c'est mon horizon

Louis a perdu ses bras en octobre 2013. Une image tirée de l'émission Mille et une vies.
Louis a perdu ses bras en octobre 2013. Une image tirée de l'émission Mille et une vies.

Il en rêve. Traverser le Jura perché sur ses skis. Il se donne un an pour réaliser son rêve : "J'ai commencé le ski de fond il y a deux jours. Je voulais absolument la faire cette année, c'est le 12 février, mais malheureusement on a eu un début de saison particulièrement long." Nul doute que pour cette année 2017, Louis fera partie des nombreux spectateurs qui encourageront les participants lors de cette édition de la Tranjurassienne.

Sur le même sujet

Yonne : une opération contre l’immigration clandestine

Les + Lus