• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'animal percuté par une voiture à Grange-de-Vaivre, à la frontière du Doubs et du Jura, était bien un loup

Le conducteur entré en collision avec l'animal a aussitôt prévenu les gendarmes, supposant qu'il avait affaire à un loup. / © Benoît Prieur
Le conducteur entré en collision avec l'animal a aussitôt prévenu les gendarmes, supposant qu'il avait affaire à un loup. / © Benoît Prieur

Après avoir été découvert le 15 mai dernier, le cadavre de l'animal a été autopsié au laboratoire vétérinaire de Poligny (Jura).

Par Adrien Gavazzi

Le sujet du loup est souvent prétexte à polémique. C'est pourquoi on prend toujours de grandes précautions en l'abordant : « animal de type loup », « grand canidé », « présentant des ressemblances »... Pas question de se planter, on marche sur des œufs avant d'affirmer trop vite.

En ce qui nous concerne ici, les analyses auront mis une petite semaine à arriver jusqu'à nous. Ce soir, nous voilà donc en mesure de vous affirmer : oui, le cadavre de l'animal percuté par une voiture le 15 mai dernier à Grange-de-Vaivre, à la frontière du Doubs et du Jura, était bien un loup. 
 
La commune de Grange-de-Vaivre est traversée par la Furieuse, à la frontière des deux départements / © Google Maps
La commune de Grange-de-Vaivre est traversée par la Furieuse, à la frontière des deux départements / © Google Maps


« Le 15 mai 2019, un cadavre de grand canidé a été découvert suite à une collision avec un véhicule sur la RN83 à Grange-de-Vaivre, nous indique un rapport remis en préfecture. Toutes les caractéristiques relevées concluent à l’espèce : Canis lupus, loup mâle adulte ou subadulte. »

Le rapport précise plus loin que « le cadavre a été (...) acheminé vers le laboratoire vétérinaire départemental de Poligny. Après autopsie et analyses génétiques actuellement en cours, les experts du laboratoire vétérinaire du Jura et de l’ONCFS confirmeront la première analyse et  permettront de déterminer la lignée de l’animal (les loups analysés en France sont actuellement de la lignée italienne). »

Ce n'est pas la première fois qu'un loup est observé dans le massif jurassien. Les apparitions de l'animal sont même de plus en plus récurrentes. Il y a tout juste un mois, on vous parlait par exemple de cet individu repéré à Bians-les-Usiers, dans le Haut-Doubs : 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus