Arnaud Chassery échoue dans sa tentative de traversée de la Manche à la nage aller et retour

Arnaud Chassery, nageur de l’extrême, est originaire de l’Yonne / © Alopias
Arnaud Chassery, nageur de l’extrême, est originaire de l’Yonne / © Alopias

Le sportif bourguignon Arnaud Chassery a tenté de traverser la Manche à la nage aller et retour. Il a abandonné sur le trajet retour mardi 2 juillet, à cause d'une trop forte houle. Cet exploit n’a encore jamais été réalisé par un sportif français.

 

Par B.L.

Arnaud Chassery s'est élancé lundi 1er juillet 2019 vers midi, son équipe l'accompagnait, grâce à un bateau suiveur. Vers 2h mardi 2 juillet, il a conclu sa première traversée en arrivant au Cap Blanc-Nez (Pas-de-Calais). Il en est reparti après quelques minutes de pause seulement.

Il se sentait bien et son état physique était satisfaisant.
Mais il a rapidement dû faire face à une forte houle et à des courants. Il n'avançait plus et vers 8h, il a préféré abandonner.


Arnaud Chassery est connu pour avoir réalisé plusieurs exploits avec son ami amputé Philippe Croizon.

Le Bourguignon a déjà traversé la Manche dans un seul sens à deux reprises : la première fois seul en 2008 et la deuxième en 2018 lors d’un relais à 4. 
Cette fois, le nageur de l’extrême, originaire de Chamvres dans l’Yonne, voulait réaliser le "Two Way", c'est-à-dire la traversée de la Manche à la nage aller et retour, soit 120 km à parcourir.

Son départ a été retardé à plusieurs reprises à cause de la météo défavorable, d'abord le mardi 25 juin, puis le samedi 29 juin. Dimanche 30 juin 2019, le pilote du bateau a estimé que les conditions météo n'étaient pas réunies.

 

 

Pourquoi Arnaud Chassery s'attaque-t-il à cet « Everest de la natation » ?

Ces aléas ne découragent pas Arnaud Chassery qui se prépare depuis près de trois ans. Le défi est immense puisqu’il faut nager une trentaine d’heures dans une eau dont la température est d’environ 15 degrés. Pour affronter cet « Everest de la natation », le Bourguignon - qui est membre de la Société des Explorateurs Français - est simplement équipé d’un maillot de bain, d’un bonnet et de lunettes. « Je rêve que de jeunes gens s’appuient sur cette histoire » pour réaliser leurs rêves, explique-t-il.

Arnaud Chassery, qui a été fait citoyen d'honneur des villes de Joigny et de Migennes dans l’Yonne, a décidé de relever ce pari un peu fou pour aider les jeunes qui souffrent de troubles comme la dyslexie, la dysphasie, la dyspraxie… « Un handicap invisible au premier coup d’œil, difficile à diagnostiquer, mais qui nuit à l’éducation des enfants et à l’accès à l’emploi des adultes.   Au travers de mon défi, j’entends alerter sur le manque de structures, de personnels, d’aides aux parents bien souvent démunis devant le vide institutionnel. »

Quand Arnaud Chassery entamera la traversée de la Manche, il sera suivi par un bateau à bord duquel se trouve une équipe de France 3 qui réalisera un documentaire de 52 minutes pour raconter cette aventure et les mois de préparation qui ont été nécessaires avant de pouvoir se lancer à l’eau.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus